Tunisie : Réduction du déficit commercial en janvier 2018
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #TUNISIE
Sami Bouzid
lundi 12 février 2018 Dernière mise à jour le Lundi 12 Février 2018 à 16:05

Le déficit de la balance commerciale a atteint 410,5 millions d’euros en janvier 2018 selon l’Institut National de la Statistique (INS).

Les exportations représentent plus d’un tiers du PIB du pays. 

Une légère baisse, mais de quoi redonner un peu le moral au gouvernement de Youssef Chahed. Le pays a en effet enregistré un recul du déficit de sa balance commerciale en janvier 2018. Estimé à 410,5 millions d’eurossoit prés de trois millions de moins que l’an dernier à la même période. Mais cette légère baisse a de réelles conséquences sur le taux de couverture qui s’établit désormais à 72,1%, soit une amélioration de 7 points par rapport à janvier 2017 où il était de 64,8%. Pour rappel, le taux de couverture est l’indicateur économique permettant d’évaluer l’indépendance, ou à contrario la dépendance d’une économie. 

 

Si on regarde de plus prés les chiffres publiés par l’INS, et aussitôt annoncé par le gouvernement, on remarque plusieurs choses. La facture énergétique du pays par exemple reste un poids dans sa balance commerciale. En effet elle représente à elle seule prés de 30% du total du déficit, s’établissant à 120 millions d’euros contre 105 millions d’euros en janvier 2017.

Ensuite les exportations connaissent une croissance inédite. Elles progressent de 38,9%, alors qu’à la même période l’an dernier elles avaient simplement augmenter de 9,6%. Leur valeur atteint 1,06 milliard d’euros en janvier 2018, elles étaient de 763 millions d’euros en 2017.

Enfin on remarque tout de même que les importations aussi continue d’augmenter, environ 25% en janvier 2018 pour s’établir à 1,47 milliard d’euros alors qu’elles étaient de 1,2 milliard d’euros lors du précédent exercice. Mais la satisfaction vient du fait qu’elles augmentent moins rapidement que l’an dernier où elles avaient progressé de 34,6% en début d’année. 

Le gouvernement de Youssef Chahed fait face à de nombreuses critiques de la part des Tunisiens. Ainsi il a devancé l’INS pour annoncer les chiffres du déficit arguant que la loi de Finance, décrié par la population, est à l’origine de ces chiffres . Pour rappel ladite loi est entré en vigueur il y a …Un mois.  

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *