Un nouveau dirigeant pour le géant algérien Sonatrach
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #ALGERIE
Karl Demyttenaere
mercredi 22 mars 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 22 Mars 2017 à 10:40

Malgré un bilan globalement positif selon de nombreux observateurs, Amine Mazouzi va être remplacé à la tête du géant de l’énergie Sonatrach par Abdelmoumen Ould Kaddour, une personnalité controversée.

Le siège du groupe Sonatrach

Suite à une réunion du conseil d’administration de la compagnie Sonatrach, présidée par le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa, un communiqué a indiqué que Amine Mazouzi sera remplacé à la tête du géant de l’énergie par Abdelmoumen Ould Kaddour.

Il s’agit d’un ancien patron de BRC (Browin & Root Condor), filiale créée en 1994 par Sonatrach et l’américain Halliburton. Polytechnicien diplômé du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), proche de l’entourage présidentiel, Abdelmoumen Ould Kaddour a plusieurs fois été mis en cause par la justice.

En effet, placé en détention préventive pour surfacturation en 2007, Il a également été condamné à trente mois de prison par un tribunal militaire algérien, dans la même affaire, pour divulgation d’informations secret défense à l’américain KBR (firme d’ingénierie américaine basée à Houston experte dans le domaine pétrolier). 

Abdelmoumen Ould Kaddour aurait disposé du soutien direct du président Bouteflika, qui a fait une apparition publique la veille de cette nomination.

Malgré la polémique soulevé par cette décision, le ministre Bouterfa a, dans son communiqué, appelé le nouveau PDG de l’entreprise publique à « agir de manière responsable et en toute confiance pour apporter des changements de qualité permettant à la Sonatrach d’évoluer et de prospérer dans un climat favorable aux affaires, propice à l’initiative et à la prise de décision ».

Pour en savoir plus sur l’économie de l’Algérie, découvrez nos vidéos inédites :

     

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *