Energies renouvelables : la BERD se tourne vers l’Egypte
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #EGYPTE
Bastien Mekhazni
mardi 13 juin 2017 Dernière mise à jour le Mardi 13 Juin 2017 à 15:57

La banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé l’octroi d’un premier prêt de 500 millions de dollars pour l’Egypte pour développer les énergies renouvelables.

Siège de la banque européenne pour la reconstruction et le développement basé à Londres

 

 

 

La stabilisation financière à l’œuvre depuis novembre 2016 sourit à la machine égyptienne de l’énergie verte. En première ligne de ces investissements figure la construction, d’ici fin 2017, de centrales d’énergies d’origine éolienne et solaire avec pour objectif d’atteindre une capacité de production de 4GW.

Ainsi, la BERD (la banque européenne pour la reconstruction et le développement) a annoncé l’octroi d’un premier prêt de 500 millions de dollars pour l’Egypte, afin qu’elle puisse développer ses énergies renouvelables. L’accompagnement d’une série de 13 autres projets de construction d’une capacité totale de 750MW apparaissent également dans l’agenda.

 

 

Les différents types d’énergie verte

 

La directrice de la BERD, Janet Heckman, avait en mars évoqué l’intérêt grandissant des investisseurs étrangers en Egypte suite à la succession de politiques de stabilisation économique mises en œuvre face à la crise de la livre égyptienne.

Le conseil d’administration de la BERD a approuvé 13 projets dans le même cadre, et trois autres sont prévus pour la discussion au sein de ce conseil plus tard en juin. Ces 16 usines fourniront 750 MW de capacité solaire photovoltaïque et devraient réduire les émissions de dioxyde de carbone de 900 000 tonnes par an“, explique la BERD dans un communiqué.

 En tout, la part les énergies renouvelables en Egypte s’élevait à 9,1% en 2012. Parmi ces 9,1%, c’est l’énergie d’origine hydraulique qui reste encore aujourd’hui majoritaire, car elle représente 92% de la production d’énergies renouvelables.

Il y a encore à faire pour l’Egypte dans la mesure ou les énergies renouvelables jouent simple rôle de complément : 90,9% de la production nationale est couverte par les énergies non-renouvelables. 

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’Egypte, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *