Tunisie: Les secteurs du textile et du cuir sont menacés
#Actualite #BuzzNews #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #TUNISIE
Diane Janel
mercredi 14 juin 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 14 Juin 2017 à 09:06

Le ministre de l’Industrie et du Commerce a annoncé 23 mesures urgentes pour sortir le textile et le cuir de la crise dans laquelle ils sont pongés depuis 5 ans.

 

 

Lundi 12 juin 2017, Zied Ladhari, le ministre de l’Industrie et du Commerce , a insisté sur la crise que traverse le textile-habillement, le cuir et les chaussures, à l’occasion du salon de l’Utica (l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat).

En effet, entre 2012 et 2017, le nombre des usines de cuir et chaussures est passé de 445 à 245, et celui des usines de textile et habillement est tombé, durant la même période, de 2100 à 1672. En vue de cette baisse drastique, le ministre a annoncé des mesures pour venir en aide à ces secteurs en difficulté.

 

L’aide proposée

 

Afin d’aider ces deux secteurs à regagner en dynamisme, M. Ladhari a annoncé 23 mesures appliquées en urgence: elles viseront la promotion des investissements, des exportations et l’accès au marché local, la restructuration des dettes des entreprises en difficulté.

Les dettes que les sociétés ont contracté auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) seront rééchelonnées sur 7 ans. Les dettes dues aux services des impôts, elles, seront rééchelonnées sur 5 ans.

Enfin un crédit de 1,6 millions d’euros va être octroyé au Centre de promotion des exportations (Cepex), qui sera consacré à la promotion des deux secteurs au cours des années 2017-2019. De son côté, l’Utica a donné son accord pour une augmentation de 6% des salaires pour les employés des deux secteurs.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur la Tunisie, découvrez nos vidéos inédites:

 

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *