Algérie : Les touristes auront leurs visas en 48 heures.
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #ALGERIE
Sami Bouzid
mardi 6 mars 2018 Dernière mise à jour le Mardi 6 Mars 2018 à 13:55

Des nouvelles mesures visant à faciliter l'obtention de visas aux touristes étrangers vont être introduites a annoncé Hacène Mermouri, le ministre algérien du Tourisme.

Le désert algérien reste encore vide de touristes. 

“On part quand en Algérie ?” Cette phrase pour les touristes étrangers était souvent soumise à l’accord de visas des autorités algériennes. Le parcours administratif était semé d’embûches, et le secteur du tourisme en pâtissait largement. 

Mais pas seulement, ils sont de nombreux hommes d’affaires ou journalistes par exemple à se plaindre d’une procédure trop longue. 

Les autorités veulent réagir et le ministre du Tourisme Hacène Mermouri vient d’annoncer via le forum du journal arabophone « El-Hiwar » que les ressortissants étrangers pourront obtenir les visas en 48 heures. 

La démarche à suivre sera une inscription à une agence de voyage pour les touristes. Les agences devront ensuite déposer les listes nominatives auprès des wilayas choisies pour le voyage. Ces dernières devront les transférer au ministère des affaires étrangères, qui les instruira, et délivrera les documents via ses services diplomatiques.

Une série d’étapes pas forcément rassurante pour les plus pessimistes, car elle n’est pas gage de rapidité et fait craindre des couacs sur les délais promis. 

L’an dernier, le pays a accueilli seulement 2,4 millions de touristes. Des chiffres dérisoires, compte tenu de l’immensité du pays, et des nombreux atouts qu’il offre. 

Le gouvernement ne pouvant plus se reposer sur la rente pétrolière a changé de discours et promet des infrastructures et des investissements dans le tourisme. L’an dernier, le ministre du Tourisme Hacène Mermouri avait annoncé la validation de prés de 1.812 projets hôteliers. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Algérie :

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *