Tonitruant succès d’Uber au Caire
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Karl Demyttenaere
mardi 8 mars 2016 Dernière mise à jour le Mardi 8 Mars 2016 à 17:35

Cela fait seulement un an que la compagnie californienne a lancé son service dans la capitale égyptienne et elle y connaît une croissance exponentielle. Une dynamique qui s’est trouvée très vite frottée à l’hostilité des taxis.

Installé au Caire ainsi qu’à Alexandrie, Uber a investi près de 250 millions d’euros au Moyen-Orient. Un investissement qui s’est avéré payant puisque c’est dans la capitale égyptienne que la société californienne a enregistré son meilleur taux de croissance. En effet, le nombre de ses chauffeurs a été multiplié par six entre mai et novembre 2015.

Rivalité avec les taxis

La ville aux mille minarets compte près de 100 000 taxis (soit dix fois plus qu’à Paris) mais le succès de l’application avec ses véhicules et son paiement automatisé, très prisé par les jeunes générations, ne se dément pas.

Les taxis se sont mobilisés contre cette concurrence qu’il juge déloyale, n’ayant pas à payer les 7 000 euros de la licence et à suivre les longues formalités administratives qu’elle implique. Les chauffeurs de taxi ont lancé une campagne de protestation en ligne et n’ont pas hésité à braver l’interdiction de manifester en Egypte en se rassemblant brièvement

Outre les taxis, Uber doit rivaliser avec Careem, une application concurrente basée à Dubaï travaillant également aux Emirats Arabes Unis, au Bahrein, au Maroc maix aussi à Beyrouth, Doha, Karachi et Doha.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *