L’agriculture booste la croissance du Maroc
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #MAROC
Karl Demyttenaere
mercredi 23 mars 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Mars 2016 à 10:46

Selon une note du ministère de l’économie du Maroc, la croissance aurait été de 4,8% l’an dernier. Un rythme plus soutenu que prévu ayant bénéficié des récoltes exceptionnelles.

4,8%, c’est la croissance du PIB au Maroc en 2015, le double de celle enregistrée en 2014 comme le souligne un document publié par le ministère de l’économie du Maroc concernant ses premières estimations sur le panorama de l’économie marocaine.

Selon la note de la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) inclue dans ce document, cette accélération résulte essentiellement de la bonne performance du secteur agricole, marqué par la réalisation d’une récolte céréalière record (115 millions de quintaux contre 69 millions de quintaux en 2014).

Une hausse supérieur aux attentes

Ce chiffre de la croissance de 4,8% est supérieur aux prévisions de la loi de finances 2015, tablant elle sur 4,4%. D’autres indicateurs sont au vert : le déficit commercial et celui des comptes courants se sont améliorés, en raison notamment de la baisse des prix du pétrole.

Parallèlement, l’inflation est restée faible (1,6%) et le chômage a légèrement reculé à 9,7%, tout comme le déficit budgétaire qui reste à 4,7% du PIB.

2016, autre année, autres données ?

Pour 2016, les conjoncturistes s’attendent à une croissance en baisse de seulement 2% environ. Le Haut-commissariat au plan est encore plus pessimiste avec 1,3% cela notamment en raison d’une récolte agricole annoncée comme mauvaise.

A noter que le Maroc a connu une croissance moyenne de 4,3% par an entre 2008-2013.

Pour en savoir plus sur l’agriculture et en particulier l’agriculture familiale au Maroc, visionnez ce reportage de l’Agence Française de Développement :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *