L'Egypte lance un programme de lutte contre l’immigration clandestine avec le soutien de l’Europe
#Actualite #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Denys Bédarride
vendredi 7 février 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 7 Février 2020 à 17:10

L’Union européenne (UE) et l’Agence de développement des micro, petites et moyennes entreprises (MSMEDA) de l’Egypte ont procédé récemment à la signature d’un accord de financement en vue de lutter contre l’immigration clandestine.

 

C’est ce qu’a indiqué le ministre égyptien du Commerce, Niven Gamea, au cours d’un point de presse, tenu le 02 février 2020.

 

Selon Niven Gamea, d’un coût total de 27 millions d’euros, cet appui financier de l’UE permettra à la MSMEDA de mettre en œuvre des programmes de formations qui vont développer les compétences des jeunes et financer leurs projets.

 

« Ce financement sera effectif dans 11 gouvernorats qui souffrent le plus de l’immigration illégale, dont Beheira, Sharqiya, Minya et Louxor », a conclu le ministre égyptien du Commerce.

 

En plus des Egyptiens qui cherchent à rejoindre l’eldorado européen, l’Egypte constitue depuis quelques années une porte d’entrée vers l’Europe pour les nombreux candidats à l’immigration clandestine, venus de la corne de l’Afrique et du sud du Sahara.

 

Depuis l’arrivée au pouvoir en 2014 du président Abdel Fattah al-Sissi, une série de mesures drastiques ont été prises pour lutter contre l’immigration clandestine. Ceci avec l’appui de pays partenaires, dont principalement les pays d’Europe.

 

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *