Tunisie : Zenith Energy (Canada) va racheter 22,5% de KUFPEC Tunisie pour accéder au champ pétrolifère de Sidi El Kilani
#Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 24 avril 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 24 Avril 2020 à 15:32

Le canadien Zenith Energy a annoncé la signature avec KUFPEC Tunisie d’un accord de vente et d’achat conditionnel (SPA) pour acquérir les 22,5 % de parts de ce dernier dans le permis en production de Sidi El Kilani, qui contient le champ pétrolifère éponyme.

C’est la deuxième plus grosse découverte du pays depuis 1989. Elle a atteint un pic de production de 20 000 barils par jour en 1995, mais actuellement, elle génère 700 barils par jour.

La contrepartie payable par Zenith dans le cadre de la transaction est de 500 000 dollars. Une fois l’accord bouclé, le vendeur qui est une filiale de la compagnie pétrolière nationale du Koweït, sera remplacée par Zenith Netherlands, une nouvelle filiale de la société canadienne. La China National Petroleum Corporation détiendra également 22,5 % de parts et la société publique tunisienne du pétrole (ETAP) détiendra une participation de 55 %.

Selon les termes de l’accord, Zenith doit encore s’entendre avec une major pour signer un programme d’enlèvement pour la future production de pétrole de l’actif afin de financer l’acquisition et son développement. Il faut savoir que la conclusion de l’opération de cession est subordonnée à l’approbation du Comité Consultatif des Hydrocarbures de la République tunisienne.

Sidi El Kilani est entré en production en 1989 et la production commerciale y a commencé en 1993. Il couvre une superficie de 204 km2 en onshore, dans le bassin pélagien, à l’est de la Tunisie.

Les installations en place comprennent une usine permanente de séparation du gaz du pétrole et un pipeline de 125 km x 8 pouces de diamètre, d’une capacité de 22 000 barils par jour, allant du champ au terminal de La Skhira.

En outre, le champ génère des revenus annuels bruts d’environ 15 millions de dollars US.

Source Agence Ecofin avril 2020 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *