Quels sont les échanges entre la Tunisie et l'Algérie ?
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #ALGERIE #TUNISIE
Bastien Mekhazni
mercredi 19 juillet 2017 Dernière mise à jour le Mercredi 19 Juillet 2017 à 16:21

Au cours du premier semestre 2017, l’Algérie a exporté près de 290 millions USD vers son voisin Tunisien. De son côté, la Tunisie a exporté 184 millions USD vers Alger, hissant l’Algérie à la cinquième place des pays importateurs de produits tunisiens.

 

Ce sont les chiffres du récent rapport de l’Institut National des Statistiques tunisien sur les échanges commerciaux algéro-tunisiens. L’étude enregistre une baisse de 65 millions USD par rapport à l’année dernière à la même période, mais l’Algérie maintient son excédent commercial vis-à-vis de son voisin. 

En 2016 la Tunisie était le 12ème client de l’Algérie. De l’autre côté de la frontière, l’Algérie est le 5ème pays importateur de produits tunisiens. 

Algérie : les hydrocarbures à l’origine de l’excédent

Sans grande surprise, 95% des exportations directes algériennes vers la Tunisie concerne les hydrocarbures. Cependant la Tunisie tente de diversifier ses importations (jus de fruits, emballages, couches-bébé, électroménager…) Mais la commercialisation des produits algériens en Tunisie provient principalement des entreprises algériennes implantées en Tunisie.

L’Algérie a une cinquantaine d’unités de production en Tunisie (39 entreprises industrielles, 13 entreprises de services, 3 entreprises agricoles et une entreprise spécialisée dans le tourisme). Parmi les 39 entreprises industrielles algériennes opérant en Tunisie, 13 concernent le secteur textile et habillement. 

Tunisie : un déficit qui tend à s’améliorer

La Tunisie, quant à elle, exporte principalement du ciment, du phosphate, des produits agricoles et des produits agro-alimentaires vers l’Algérie : les produits agricoles et agro-alimentaires font d’ailleurs partie des secteurs prioritaires que l’Algérie compte développer au moyen de partenariats d’investissements. Mais de nombreuses entreprises tunisiennes sont implantées en Algérie et contribuent déjà à l’économie nationale.

Elles sont au nombre de 100 implantées en Algérie et opérant dans les secteurs des pièces automobiles, pièces électriques, plasturgie, aluminium, alimentaire, remorques et semi-remorques, construction métallique, TIC, finance, conseil, ingénierie, habillement, meuble et décoration, matériaux de construction…

Pourtant, ces échanges bilatéraux sont bien en deça de leur potentiel. Seulement 2000 produits sont soumis aux règles de libre-échange, les accords concernant les normes officielles des produits tunisiens en Algérie n’ont toujours pas été signés. 

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie et en Algérie :

 

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *