Liban : Le Goethe-Institut réouvre ses portes !
#Actualite #BonsPlans #BuzzNews #Collectivites #CultureSport #LIBAN
Nicolas D'Andreano
vendredi 15 septembre 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Septembre 2017 à 14:00

Il existe 159 instituts Goethe parsemés dans le monde. Au Liban, il s’installera à Gemmayzeh, quartier situé dans le Nord de Beyrouth. Au programme : rencontres culturelles, apprentissage de l’allemand ou encore la découverte des courants artistiques actuels d’Allemagne et d’Europe.

Le 28 septembre à partir de 20 h, l’Institut Goethe donne le coup d’envoi de son programme culturel. Pour célébrer ses nouveaux locaux,  l’institut organise une « Große Party ». Lors de cette grande fête, tandis que de nombreux concerts seront proposés par des musiciens régionaux, une performance live de calligraffiti digital entre deux artistes de street-art échangeront leurs messages par écran interposé. L’un depuis Berlin, l’autre depuis Beyrouth.

Un nouveau « Média Lounge » bien garni

Les amoureux de philosophie pourront découvrir les pensées des plus grands auteurs allemands entre les murs du Goethe-Institut. En effet, de nombreux ouvrages seront disponibles dans 4 langues différentes ! En allemand bien sûr mais aussi en arabe, en français et en anglais ! 

En tout, ce sont approximativement 2 000 supports qui seront mis à disposition du public. Des magazines, journaux, livres mais aussi films seront accessibles.

Un institut d’apprentissage et de formation

Le Goethe-Institut propose de nombreux cours de langue. Que ce soit dans des salles de classe modernes ou encore sur internet, l’organisme allemand a pour mission de préparer ses étudiants à tous les examens linguistiques officiels ou encore d’organiser des formations pour les professeurs d’allemand.

A noter que l’an dernier, 6 000 examens ou concours se sont déroulés entre les murs du Goethe-Institut.

Conquête du savoir et découvertes artistiques

Le Goethe Institut ne valorise pas que les mots, les langues et les livres. Il mettra également en avant d’autres secteurs artistiques. Mélomanes, cinéphiles ou amateurs de danse y trouveront leur bonheur. Enfin, des espaces d’apprentissage mobiles offriront la possibilités aux enfants des ateliers artistiques.

L’institut germanique a pour ambition de soutenir des artistes et des réalisateurs de la région. Pour ce faire, une plateforme d’échanges et de rencontre sera disponible.

Présent depuis 1955 au Liban, le Goethe Institut entend bien profiter de son tout nouvel espace. Quelques jours après son ouverture, il accueillera d’ailleurs une exposition photographique de Johann Clausen et Alexander Graeser dans son Media Lounge.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *