Emmanuel Macron souhaite renforcer les liens économiques avec la Tunisie
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #TUNISIE
Juli Choquet
mercredi 31 janvier 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 31 Janvier 2018 à 16:03

Le président Français rend visite aujourd’hui à son homologue Tunisien Béji Caid Essebsi alors secoué par une vague de manifestation il y a deux semaines contre la vie chère. Qu’est ce que peut apporter la France dans ce climat social tendu ?

La visite d’Emmanuel Macron en Tunisie est très attendue à la fois par les institutionnels et par le peuple. Il faut dire que le président Français doit prononcer un discours sur la jeunesse dans lequel il parlera notamment de l’épineuse question de l’attribution des visas. En 2017 quelques 167 000 visas avaient été accordés par la France aux Tunisiens.

Les jeunes qui ont manifestés il y a deux semaines contre la hausse du prix de la TVA et contre le chômage qui avoisine les 15% (dont 30% chez les jeunes diplômés), attendent pour ainsi dire un équivalent économique au processus démocratique.

C’est tout le sens de la venue d’Emmanuel Macron qui mise sur le retour des investissements Français en Tunisie. Si les grands groupes Français ont traditionnellement investis dans l’extraction du pétrole ou du gaz, le président veut ouvrir le potentiel économique que représentent les énergies renouvelables ou les nouvelles technologies.

A ce titre Xavier Niel fondateur de Free et directeur d’Iliad et Stéphane Richard le PDG d’Orange sont du voyage. Le Ministre de l’Education Nationale Jean Michel Blanquer fait également parti de la délégation pour accompagner la Tunisie dans ces secteurs porteurs pour l’économie.

Pourtant l’économie de la Tunisie semble repartir avec 2% de croissance, même si le peuple ne semble pas encore en ressentir les effets.

Autre sujet économique qui sera discuté avec le président Tunisien Béji Caid Essebsi : celui de la dette de son pays envers la France. Si l’Elysée n’a pas communiqué de chiffre officiel quand à son encours, on sait que celle-ci s’élevait au 31 décembre 2016 à 800 millions d’euros.

Demain matin, le président Français officiera un discours devant les députés du parlement de la république Tunisienne. Un discours symbolique de soutien au seul pays qui a réussit sa transition démocratique au lendemain du printemps arabe.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *