Tunisie : Sa situation commerciale s’améliore. La chine, la Turquie et l’Algérie sont ses principaux fournisseurs et la France, la Libye et le Maroc ses principaux clients
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 8 juillet 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 8 Juillet 2020 à 06:26

Le déficit commercial sur les 5 premiers mois de l’année 2020 a diminué de -24,7% en glissement annuel ; le déficit énergétique représentait 32,7% du déficit commercial sur cette période contre la moitié sur les 3 premiers mois de 2020.

Selon les dernières données publiées par l’Institut National de la Statistique (INS), le déficit commercial sur les 5 premiers mois de l’année 2020 a chuté de -24,7% en glissement annuel (g.a.), dans un contexte de contraction des échanges suite à l’apparition du covid-19 en Tunisie (1er cas le 2 mars 2020).

Il s’élevait à -6,1 Mds TND fin mai 2020, contre -8,1 Mds TND fin mai 2019. La baisse des exportations en valeur (- 23,8% en g.a. à 14,9 Mds TND fin mai 2020) est comparable à celle des importations en valeur (-24,1% en g.a. à 21,0 Mds TND).

Selon les données à prix constants, la baisse des exportations en volume (prix constants, base 2015) sur les 5 premiers mois de 2020 en g.a a été du même ordre que la baisse des importations en volume (-22,8% et –23,3% respectivement).

Sur le plan sectoriel, les exportations en valeur du secteur agroalimentaire ont augmenté sur les 5 premiers mois de 2020 (+6,6% en g.a.), en lien notamment avec la hausse des exportations d’huile d’olive (+64,3% en g.a.). Les exportations en valeur du secteur de l’énergie ont progressé de +6,8% en g.a. sur la même période.

L’ensemble des autres secteurs ont enregistré une baisse des exportations en valeur, particulièrement prononcée dans les secteurs du textile, habillement et cuirs (-33,3% en g.a.), des industries mécaniques et électriques (-30,1%) et des autres industries manufacturières (-31,2%).

Les importations ont baissé dans l’ensemble des secteurs, en particulier dans le secteur du textile, habillement et cuirs (-30,3% en g.a.), des industries mécaniques et électriques (-28,2%), et de l’énergie (-25,1%).

In fine, le déficit énergétique représentait 32,7% du déficit commercial total du pays fin mai 2020 (part en forte baisse : 50,1% du déficit commercial fin mars 2020).

Sur le plan bilatéral, le déficit commercial en valeur de la Tunisie fin mai 2020 était lié principalement aux échanges avec la Chine (-2,1 Mds TND en mai 2020, contre -1,7 Md TND le mois précédent), la Turquie (-893 M TND, après -825 M TND en avril), l’Algérie (-860 M TND, après -551 M TND en avril), l’Italie (-523 M TND, après -461 M TND en avril) et la Russie (-446 M TND, après -445 M TND en avril).

A contrario, la Tunisie a enregistré fin mai 2020 un excédent commercial vis-à-vis de la France (+1,2 Md TND, après +966 M TND en avril), l’Allemagne (+334 M TND, après +296 M TND en avril), la Libye (+382 M TND, après +315 M TND en avril), et le Maroc (+173 M TND, après +148 M TND en avril).

Source : Ambassade de France en Libye, Service Économique Régional Tunisie-Libye | Economic Service Tunisia-Libya

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *