5 783 faillites d’entreprises au Maroc en 2015
#ASavoir #Actualite #Agenda #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Yoann Hervey
jeudi 21 janvier 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 à 14:10

La mortalité des entreprises a augmenté de 15% en 2015, par rapport à 2014. Principalement en cause : le manque d’opportunités des entreprises, la croissance molle, la mauvaise gestion et, surtout, l’allongement des délais de paiement.

Le chiffre est tombé et a de quoi inquiéter : en 2015, 5 783 entreprises ont disparu de l’économie au royaume chérifien, soit une hausse de 15% par rapport à 2014.

Loin de s’affaiblir au fil des mois, le phénomène s’est au contraire renforcé : le quatrième trimestre a été le plus meurtrier avec la disparition de 1649 entreprises.

Commerce, réparation automobile, BTP, immobilier et services aux entreprises sont les principaux secteurs touchés par cette mortalité entrepreneuriale.

Un phénomène aux causes multiples

Selon l’assureur Euler Hermès Acmar, « le manque d’opportunités dans un contexte de croissance molle », « la mauvaise gestion » et « l’allongement des délais de paiement » sont les trois principales causes de cette hémorragie économique.

Les délais d’encaissement des règlements des clients se sont établis en moyenne à 279 jours pour les TPE et 144 jours pour les PME.

Ce sont donc ces petites structures qui sont les plus affectés par ce phénomène de mortalité en raison du financement « au-delà du raisonnable » de leurs clients. 

Une prévision à deux chiffres pour 2016

« Nous n’avons malheureusement pas de raison d’anticiper une baisse des délais de paiement » estime Tawfiq Benzakour, directeur général d’Euler Hermès Acmar.

Conséquence, pour 2016 cette tendance meurtrière ne semble pas devoir s’inverser. D’après les prévisions d’autres assureurs-crédit comme la Coface Maroc, la hausse du nombre de défaillances d’entreprise devrait rester à deux chiffres.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *