L'Egypte annonce une dette de plus de 300 milliards d'euros
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Yoann Hervey
vendredi 22 janvier 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Janvier 2016 à 14:03

A la fin du premier trimestre de l’exercice financier 2015-2016, la dette publique a bondi de 16,7 milliards d’euros alors que la dette extérieure a, elle, reculé de 1,83 milliards.

`

Dans son rapport mensuel publié le 19 janvier 2016, la Banque Centrale d’Egypte a annoncé que, la dette publique égyptienne a atteint 2 259 milliards de livres (264 milliards d’euros) fin septembre 2015. Une augmentation de 143 milliards de livres (16,7 milliards d’euros) par rapport à celle de fin juin de la même année.

89% de cette dette est imputée au gouvernement, 0,6% aux instances économiques et 10,4 % à la banque national d’investissement.

Dans ce même rapport, il est indiqué que la dette extérieure égyptienne a reculé de 1,8 milliards d’euros au troisième trimestre 2015, passant de 44,1 milliards fin juin à 42,3 milliards en septembre

Dette publique et extérieure s’établissent ainsi à 306,3 milliards d’euros à la fin du premier trimestre de l’exercice financier 2015-2016.

Pour rappel, en Egypte l’année financière commence le 1er juillet et s’achève le 30 juin de l’année suivante.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *