L’Egypte et la Banque Africaine de Développement veulent renforcer leur coopération
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
jeudi 4 février 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Février 2016 à 16:37

Après un premier accord sur un colossal prêt en décembre, la Banque Africaine de Développement devrait venir soutenir encore davantage les réformes économiques égyptiennes.

Le 31 janvier, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a rencontré à Addis-Adeba Akinwumi Adesina qui dirige la Banque Africaine de Développement (BAD).

Ce dernier a déclaré que la BAD souhaitait jouer un rôle essentiel dans la mise à exécution de l’initiative africaine sur l’énergie renouvelable, présentée par le président Sissi à la conférence de Paris sur le climat.

Soutenir les réformes économiques

Le président de l’institution internationale siégeant à Abidjan a aussi clairement exprimé le souhait de renforcer les relations avec l’Egypte en général, dont il a salué les récentes réformes économiques en faveur de la croissance.

En décembre 2015, le groupe de la BAD, rassemblant la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN), avait déjà signé un accord de prêt de 500 millions de dollars (environ 447 millions d’euros) afin de soutenir ce programme de reformes économiques.

Il a été question durant la rencontre dans la capitale éthiopienne de voir davantage de programmes et de projets pris en charge par la BAD directement en Egypte.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *