no_picture
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #Politique #VieDesEntreprises #ISRAEL
Olivia Oreggia
vendredi 19 février 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Février 2016 à 17:33

Un déplacement rapide mais intense, sur le thème de la sécurité et de la lutte anti-terroriste, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Christian Estrosi a passé 3 jours en Israël « pour faire le point sur les nouvelles technologies » de ce secteur.

L’homme s’est toujours présenté comme un ami d’Israël où il s’y rend régulièrement. Il y a rencontré Miriam Fierberg-Ikar, maire de Netanya (ville jumelle de Nice depuis 1968). Il y a aussi visité des laboratoires et des startups en pointe dans la lutte contre la cybercriminalité.

« Être à la pointe de la lutte pour le renseignement contre la cybercriminalité est un objectif majeur lorsqu’on sait que la radicalisation se fait par le biais des réseaux sociaux », a t-il expliqué. « En Israël, les entreprises consacrent 17% de leur budget sur la protection des réseaux. En France, nous en sommes bien loin ».

Une visite quasi-ministérielle

Christian Estrosi a par ailleurs visité le centre de l’armée de l’air israélienne, la société Verint Systems, leader mondial en solutions d’« Actionnable Intelligence », mais a aussi rencontré le président de la société « Eagle Security and Defense », ancien Chef du Conseil de Sécurité Israélien.

Le tout avant d’être reçu par Moshe Yaalon, Ministre de la Défense, puis par Gilad Erdan, Ministre de la sécurité publique, des affaires stratégiques et de l’information.

Estrosi / Ministre de la Defense

Christian Estrosi avec le ministre de la Défense israélien Moshe Yaalon.

Une visite aux faux-airs très ministériels pour celui qui avait emporté à la fois sa casquette de maire de Nice, de député et de président de Région (une délégation l’accompagnait, au sein de laquelle on comptait Bernard Deflesselles, Vice-président de la Région PACA ou encore Zvi Ammar, président du Consistoire de Marseille).

Une ambition claire

« Je veux faire de Nice et de notre région une référence en innovation de la sécurité ». Et Christian Estrosi de détailler : « Nice est la ville la mieux vidéo-protégée de France, en utilisant des logiciels très spécifiques. Nos 1 250 caméras de protection sont directement reliées au Centre de Supervision Urbain, dispositif unique en France. Elles sont munies de nouvelles technologies avec des nomades 3G, capteurs thermiques, et la transmission vidéo 4G ».

De quoi étendre à la surveillance des gares de PACA pour laquelle il compte également renforcer la vidéo-protection « avec l’activation de deux centres de supervision en gares de Marseille et Nice ».

Le président de la Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur Christian Estrosi et le Ministre de la sécurité publique, des affaires stratégiques et de l’information Gilad Erdan.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *