L’artisanat, poids lourd de l’économie marocaine
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Karl Demyttenaere
lundi 22 février 2016 Dernière mise à jour le Lundi 22 Février 2016 à 16:44

Le chiffre d’affaires du secteur de l’artisanat à fort contenu culturel est en hausse de 7,5%. Autopsie de la bonne santé d’un secteur très diversifié.

21,85 milliards de dihrams (environ 2 milliards d’euros), c’est le chiffre d’affaires global de l’artisanat à fort contenu culturel au Maroc en 2014. Le secteur est en augmentation puisqu’il a connu une croissance de 7,5% par rapport à l’année précédente. 

Ce dynamisme a touché tous les acteurs du secteur avec une hausse qu’on retrouve partout mais dans des proportions différentes : 4,9% chez les mono-artisans urbains, 9,5% chez les mono-artisans ruraux et de 18,7% chez les PME.

A noter que le milieu urbain a monopolisé 89,3% du chiffre d’affaires global du secteur, alors que le milieu rural a lui réalisé une part de 10,7% révèle l’Observatoire national de l’artisanat.

Le marché interne très important

Quatre métiers concentrent à eux seuls plus de la moitié du chiffre d’affaires du secteur : le bois (avec une part de 19,7%), les vêtements traditionnels (16,3%), la bijouterie (10,9%) et la maroquinerie (7,9%).

Le marché intérieur constitue le principal client des produits d’artisanat en 2014, représentant 84% du chiffre d’affaires global.

Pour aller plus loin : Notre article sur la montée en puissance du tourisme des marocains dans leur pays.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *