L’Egypte veut être un modèle pour l'agriculture en Afrique
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Politique #EGYPTE
Yoann Hervey
lundi 22 février 2016 Dernière mise à jour le Lundi 22 Février 2016 à 17:13

Trois fermes pilotes ont été installées par les autorités égyptiennes en Zambie, en Tanzanie et au Congo.

L’Egypte vient de mettre en place, dans le cadre d’un accord gouvernemental, trois fermes agricoles pilotes dans trois pays du continent africain : la Tanzanie, la Zambie et le Congo.

L’Egypte s’est contractuellement engagée à fournir la technologie et les semences nécessaires au développement des projets. Les pays accueillant, eux, devront gérer les ressources en eau et la main d’œuvre.

« Ces projets peuvent accueillir un grand nombre de travailleurs égyptiens, en plus de la possibilité de fournir des cultures agricoles à bas prix pour le marché égyptien » souligne Maher El-Maghrabi directeur du département Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) au ministère de l’Agriculture. 

Les domaines agricoles construits devraient tous avoir une superficie d’environ 600 acres, soit s’étendre sur 243 hectares.

D’autres projets en négociation

Il ne s’agit là que de la première pierre d’un réseau de fermes beaucoup plus large. L’Egypte compte également s’implanter en Ethiopie, au Kenya, et en Erythrée et dans d’autres pays du continent. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *