Israël pourrait faire boire l'eau de ses égouts
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #ISRAEL
Yoann Hervey
vendredi 26 février 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 26 Février 2016 à 16:13

Les eaux usées israéliennes sont recyclées à plus de 85 %. Un record mondial ? Surtout une nécessité face au manque d’eau que connaît l’Etat juif.

 

Ne vous y méprenez pas ! Il ne s’agit pas d’un énième challenge lancé par des internautes en quête de sensations « originales ». Boire l’eau des égouts n’est d’ailleurs pas une réalité effective en Israël mais pourrait l’être, la qualité de l’eau recyclé étant parfaitement propre à la consommation.

« C’est Mekorot, l’autorité de l’eau qui a décidé de l’utiliser pour irriguer le désert du Néguev » explique Meir Ben Noor, chargé des visites de la plus grande station d’épuration d’eaux sales de Shafdan en Israël. Et d’insister : « nous ne buvons pas cette eau mais nous pourrions. […] 1000 bouteilles d’eau provenant des égouts deviennent 1000 bouteilles d’eau buvable ».

120 kilomètres de tuyau

Les eaux – 370 000 mètres cubes par jour – proviennent originellement des douches, lavabos, éviers, bidets et toilettes qu’utilisent les israéliens des bourgades alentours et de Tel-Aviv. Elles sont acheminées via un système de canalisations long de 120 kilomètres situé à 30 mètres sous terre et dont le diamètre moyen des tuyaux est de 2 mètres.

40 tonnes d’ordures à extraire par jour

Selon Meir Ben Noon, 99,8 % de ce qui sort des égouts est de l’eau. Tout le travail consiste à nettoyer les 0,2% restant.

Chaque jour, 40 tonnes d’ordure (30 tonnes de lingettes) sont retirées des eaux entrant dans la station d’épuration : parmi elles, pas moins de 30 tonnes de lingettes et couches culottes ! Mais aussi des téléphones cellulaires, de l’or et même, fait exceptionnel, des vélos.

70 000 tonnes d’engrais créées par an

En l’espace de quelques heures, tous les « solides » sont retirés. Les boues extraites – 70 000 tonnes par an – deviennent de l’engrais organique et sont distribuées gratuitement aux agriculteurs de la région.

400 jours de filtrations

Les eaux sont ensuite transférées vers de larges bassins de sables qui permettent de filtrer l’eau et de l’amener à un niveau potable. Durée de filtrations : 400 jours !

A terme, ce sont près de 85% du volume des eaux usées qui sont recueillies et purifiées

Une usine ultra-moderne et organique

L’usine située à Rishon LeZion, à 7 kilomètres au sud de Tel-Aviv, fait partie de Igudan (acronyme de l’Association des villes de la région du Dan pour la gestion de l’Infrastructure Environnemental), s’étendant sur près de 200 hectares, elle fonctionne avec 50 salariés.

Les vannes, machines et filtres sont entièrement gérés par ordinateurs. La purification biolgique des eaux est effectuée par des micro-organismes qui ingèrent et digèrent les matériaux organiques.

A découvrir sur le même sujet

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *