Iran : Pas de majorité claire au rendez-vous
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Politique
Karl Demyttenaere
mardi 1 mars 2016 Dernière mise à jour le Mardi 1 Mars 2016 à 08:09

D’après les résultats partiels du scrutin, ni les réformateurs ni les conservateurs n’ont obtenu une majorité claire. Cependant, les alliés du président Rohani peuvent se féliciter d’avoir trois fois plus de représentants au Parlement.

Premier scrutin depuis l’ouverture du pays et l’accord sur le nucléaire, les élections législatives iraniennes comptaient de nombreux enjeux nationaux mais aussi internationaux (voir notre article).

Les réformateurs et modérés disposent pour l’instant de 89 sièges sur les 290 que compte le Parlement. De leur côté, les conservateurs ont obtenu 86 sièges. A noter que 10 candidats indépendants ont été élus mais ils ne peuvent être rangés dans l’un des deux camps pour l’instant.

Rohani satisfait

M.Rohani et ses proches ont trois fois plus de représentants au Parlement, en particulier grâce à une percée à Téhéran. Son camp a ainsi remporté la totalité des 30 sièges jusqu’alors détenus en grande partie par leurs rivaux dans la capitale.

Une performance d’autant plus grande que la majorité des grandes figures du camp réformateur avaient été écartées de la course aux législatives par le Conseil des gardiens de la Constitution, ayant un droit de veto sur les candidatures.

Le président Rohani n’a pas hésité a affirmé dans un tweet que « les électeurs ont créé une nouvelle atmosphère ». Une atmosphère, et un grand nombre de députés favorables à sa politique au Parlement, sur lesquels il compte bien s’appuyer pour mettre en place une série de réformes économiques et sociales, d’ici la fin de son premier mandat de quatre ans, en 2017.

Tout n’est pas joué

Cependant, il reste une grosse partie à jouer pour les deux camps avec le second tour qui interviendra en avril ou en mai. L’enjeu consistera à départager les candidats briguant 51 autres mandats. En effet, aucun d’entre eux n’a récolté suffisamment de voix pour être élu lors du premier scrutin.

Dans ce scrutin encore indécis, le second tour pourrait s’avérer primordial.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *