Maroc : la LGV représente près de la moitié du budget 2016 de l'ONCF
#ASavoir #Actualite #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Yoann Hervey
mardi 1 mars 2016 Dernière mise à jour le Mardi 1 Mars 2016 à 17:24

Le conseil d’administration de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) marocain vient de valider son budget d’investissement pour 2016. Près de la moitié est consacrée au développement du projet TGV alors que la fiabilité du réseau existant est sévèrement critiquée.

710 millions d’euros, c’est le montant du budget d’investissement adopté le 17 février dernier par le conseil d’administration de l’ONCF réuni à Rabat sous la présidence du ministre des Transports, Aziz Rabbah.

Un budget à double orientation

45% de ce budget est directement alloué au chantier de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) qui doit relier Tanger à Casablanca et dont la mise en service est prévue, avec deux ans de retard, fin 2017, début 2018 (achèvement du premier tronçon Tanger-Kenitra).

Les 55% restant du budget iront directement à l’acquisition de matériel roulant et à la modernisation des infrastructures existantes comme, par exemple, le développement et l’électrification du réseau ferré. Ce dernier a en effet récemment fait l’objet de sévères critiques de la part de ses utilisateurs sur les réseaux sociaux.

La LGV, un projet de 1,8 milliard d’euros

Le coût total du projet de cette première LGV chérifienne et africaine a été chiffré à 1,8 milliard d’euros. Un montant partiellement financé par la France. De nombreuses entreprises françaises (Systra, Colas ou Thales) se sont d’ailleurs liées au projet au premier rang desquels la SNCF qui a décroché un contrat de 200 millions d’euros.

L’ONCF en chiffre :

  • Nombre de passagers transportés : 40 millions (à titre de comparaison, la SNCF transporte 1,5 milliards de voyageurs par an).
  • Longueur total du réseau : 2100 kilomètres.
  • Nombre de salariés : 7800
  • Chiffre d’affaire passager 2014 : 1,5 milliard de dirhams (soit environ 138 millions d’euros).
  • Chiffre d’affaire fret 2014 : 3 milliards de dirhams (soit environ 276 millions d’euros).

Pour aller plus loin : à propos de la LGV Tanger-Casablanca

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.