Tourisme : l’Egypte confiante quant à la reprise
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #Economie #EnDirectDe #Politique #EGYPTE
Yoann Hervey
mercredi 2 mars 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Mars 2016 à 16:08

En visite en Egypte, le secrétaire général de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a évoqué des mesures concrètes pour appuyer la reprise du tourisme en Egypte.

Au plus bas depuis plusieurs années (lire notre article à ce sujet), le tourisme égyptien ne demande qu’à renaître de ses cendres. Et il le peut. En visite au Caire, le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a indiqué que son organisation avait confiance en la reprise prochaine du tourisme.

Lors de sa rencontre avec Shérif Ismaïl Mohamed, le Premier ministre égyptien, le secrétaire général de l’OMT a évoqué une série de mesures pour accélérer la reprise du tourisme parmi lesquelles le renforcement de la sécurité et de la sûreté du tourisme, l’intégration efficace du secteur aux structures de gestion des risques et des situations d’urgence ainsi que la nécessité de regagner la confiance des marchés emetteurs.

« L’Égypte a pris des initiatives résolues en matière de communication sur les questions de sûreté et de sécurité auprès des autorités compétentes et de l’opinion publique des marchés émetteurs : elle s’est assurée le soutien des compagnies aériennes et des voyagistes et a su stimuler la demande, tout en ralliant les principales parties prenantes en Égypte à cet effort concerté » a expliqué Taleb Rifai.

« Le redressement du tourisme, c’est le redressement de l’Egypte »

Lors de cette visite, le secrétaire général de l’OMT a également rencontré le ministre du tourisme Hicham Zaazou et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Ce dernier, conscient des défis que doit relever son pays en matière de tourisme a affirmé de façon péremptoire que « le redressement du tourisme, c’est le redressement de l’Egypte ».

Le tourisme est un important contributeur à l’emploi, au PIB, aux recettes et donc à l’investissement égyptien.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *