Les stations de ski libanaises victimes d’une mauvaise chute en 2016
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #CultureSport #Economie #EnDirectDe #Politique #LIBAN
Karl Demyttenaere
lundi 7 mars 2016 Dernière mise à jour le Lundi 7 Mars 2016 à 16:28

Débutée tardivement en janvier, la saison 2016 est déjà terminée dans les stations de sports d’hiver. Malgré un taux de fréquentation plus élevé, la brièveté de la saison a provoqué une chute globale des recettes du secteur.

La neige disparaît au soleil du Liban et déjà l’heure est au bilan.

Alors que l’année passée, la saison de ski avait duré jusqu’à fin mars, en 2016, les conditions météorologique et d’enneigement n’ont pas permis de faire durer autant les activités de sports d’hiver.

Moins de neige, plus de visiteurs

Les stations de Faqra Club, Laqlouq, Faraya-Mzaar et Zaarour ont observé une hausse de fréquentation de 20 à 30% par rapport à 2015. Une augmentation d’autant plus notable que les professionnels ont été contraints de faire sans les touristes, à l’exception des expatriés.

Une activité particulièrement dynamique, mais qui a commencé trop tard, les hôtels et restaurants n’ont pas pu la rentabiliser. 

Des alternatives au ski

Les différentes structures envisagent de mettre en place des activités alternatives pour attirer des clients qui ne veulent pas simplement skier mais faire de la glissade sur tube (snow tubing), de la motoneige, ou encore passer un week-end à la montagne. Ces nouveautés permettraient, non seulement, de diversifier l’offre mais aussi de prolonger la saison.

 

A lire également :

La station Mzaar Ski Resort renforce sa collaboration avec Courchevel

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *