En 2015, les échanges entre le Maroc et les Etats-Unis atteignent des sommets
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Economie #Politique #MAROC
Yoann Hervey
vendredi 11 mars 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 11 Mars 2016 à 11:30

Les échanges commerciaux entre le Maroc et les Etats-Unis se sont élevés à environ 40 milliards de dirhams (3,68 milliards d’euros environ) en 2015. Un chiffre qui a triplé depuis la signature de l’accord de libre échange entre les deux pays.

 

La valeur marchande des échanges commerciaux entre les Etats-Unis et le Royaume chérifien s’est rapproché de la barre symbolique des 40 milliards de dirhams (3,68 milliards d’euros) en 2015. Un sommet.

En valeur, ces échanges ont progressé de 300% en 10 ans. La signature et l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange (ALE) entre les deux pays, respectivement daté du 15 juin 2004 et 1 janvier 2006, a donc été bénéfique aux deux économies.

Nouvel accord de partenariat

Pour poursuivre le renforcement des relations commerciales maroco-étatsuniennes, la Chambre de Commerce américaine au Maroc (AmCham) vient de signer un accord de partenariat avec la chambre de commerce de la ville de Mobile (Alabama).

Dans une interview, Walter Siouffi, président de l’AmCham, a indiqué que les opportunités et connexions d’échanges entre les secteurs privés des deux pays seront renforcés et le suivi des contacts d’affaires garanti.

S’il existe des opportunités concernant le secteur du textile, des infrastructures, de la sécurité et des énergies, et de l’enseignement supérieur, ce sont prioritairement les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique vers lesquels se tourneront les priorités du business.

Alabama, en bref

Le Produit Intérieur Brut de l’Alabama s’est élevé à 200 milliards de dollars (36 milliards d’euros environ) fin 2015 et représente le double de celui du Maroc. L’Etat est le 25ème exportateur des Etats-Unis et constitue un marché de près de 5 millions de consommateurs potentiels.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *