Intel acquiert une start-up israélienne
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Yoann Hervey
lundi 14 mars 2016 Dernière mise à jour le Lundi 14 Mars 2016 à 08:11

L’entreprise américaine Intel s’est offert Replay Technologies, une jeune pousse israélienne spécialisée dans le développement de technologies multidimensionnelles d’imagerie vidéo.

Après six mois de pourparlers, Intel a officiellement annoncé l’acquisition de Replay Technologies. Si les modalités précises de cette acquisition n’ont pas été révélées, des sources ont avancé que le montant de ce rachat avoisinait les 175 millions de dollars.

Cette acquisition a lieu après un ensemble de coopérations fructueuses entre les deux entreprises : « Intel a collaboré avec Replay depuis 2013 pour optimiser ses contenus vidéos interactifs, sur la plate-forme Intel, » a récemment déclaré Wendell Brooks, vice-président d’Intel.

Après un premier tour de financement qui lui a permis de lever 2 millions de dollars en 2012, la jeune pousse est actuellement en train de terminer sa seconde levée de fond d’un montant avoisinant 10 millions de dollars.

La start-up a récemment été classée dans le Top 10 des sociétés les plus innovantes dans le sport en 2014 par le magazine de business et de technologie Fast Compagny.

Replay Technologies, quèsaco ? 

La start-up israélienne est une entreprise spécialisée dans l’imagerie à 360 degrés et dans la retransmission d’événements sportifs.

Elle a notamment développé la technologie multidimensionnelle dite « FreeD » ou « FreeDimension » qui permet aux spectateurs d’un événement sportif de choisir l’angle de visionnage de sa vidéo. A sa guise, le spectateur peut pivoter en ralenti autour d’un joueur.

Un effet Matrix ?

L’image est entièrement reconstruite à partir des données fournies par des caméras statiques positionnées autour du terrain dont le nombre varie suivant la nature de l’événement. Chacune de ces caméras – des Teledyne Dalsa Facon 2 – a une résolution de 12 méga pixels. Après une réduction 4K (ultra-haute définition ) des images collectées, un algorithme combine l’ensemble des données pour créer l’effet 3D. Un logiciel additionnel de lecture s’occupe ensuite de définir la vitesse nécessaire à la production du replay.

Replay Technologies aux JO

Le premier grand succès de Replay Technologies date des Jeux Olympiques de Londres en 2012 où l’un des prototypes a été utilisé pendant certaines épreuves sportives. Depuis la FreeD est présente dans de nombreux événements sportifs aux Etats-Unis comme la NBA, de la NCAA et de la Major League Baseball.

Et après ? 

La start-up espère bientôt pouvoir proposer à chaque téléspectateur la possibilité d’utiliser cette technologie à domicile. A terme, Technologie Replay devrait également approcher l’industrie du cinéma.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *