Liban : les économistes prévoient une croissance de 0,7% en 2016
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #Politique #LIBAN
Yoann Hervey
lundi 14 mars 2016 Dernière mise à jour le Lundi 14 Mars 2016 à 10:37

Un récent sondage effectué auprès de 18 économistes libanais a permis de tabler sur une croissance du PIB proche de 0,72% en 2016. Une prévision pourtant contestée par d’autres experts.

Sur un panel de 18 économistes interrogés par l’institut de sondage libanais Economena Analytics, 10 estiment que la croissance du Produit Intérieur Brut atteindra les 0,72 point en 2016.

Une estimation fortement éloignée des prévisions émises par le Fonds Monétaire Internationale en octobre 2015 qui tablaient sur un taux de 2,5%. A noter que le reste des économistes sondés prévoient, eux, une croissance nulle voir négative.

Des secteurs différemment touchés 

Tous les secteurs d’activités du pays du Cèdre ne seront néanmoins pas touchés de la même façon par ce ralentissement économique. Selon les sondés, les technologies de l’information, la vente de détail et les transports seront épargnés. L’immobilier et les exportations seront, quant à eux, plus durement atteints.

Attribution des licences d’exploration du gaz et du pétrole à l’arrêt

Le sondage précise que, selon une douzaine d’économistes, le processus de d’attribution de licences d’exploration des réserves présumées de pétrole et de gaz au Liban ne se débloquera pas en 2016.

Pour rappel, l’attribution des blocs de concession dans la zone économique exclusive du Liban est assujetti au vote de deux décrets portant sur la définition des coordonnées géographiques des blocs et sur les modalités du contrat d’exploration et de production

Toujours pas vote du budget 

Les deux tiers estiment également que pour la 11ème année consécutive, le Parlement ne votera pas de budget en 2016. Enfin, 8 des 18 spécialistes de l’économie craignent un abaissement de la note de la dette souveraine.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *