#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises #MAROC
Karl Demyttenaere
jeudi 17 mars 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 17 Mars 2016 à 08:17

Les autorités marocaines viennent de lancer les travaux des nouvelles gares ferroviaires de Rabat-Ville et de Rabat-Agdal. Cette dernière accueillera la future ligne à grande vitesse et 30 millions de passagers par an.

Le 7 mars, les travaux de la future gare de Rabat-Agdal ont été lancés par le roi du Maroc en personne.

Situé à l’emplacement d’une ancienne gare de marchandise, au sud de la ville, l’ensemble sera desservi par le futur TGV marocain reliant Tanger à Casablanca. Ayant pris 3 ans de retard, la ligne devrait entrer en service en 2018 (voir notre article). 

La vaste infrastructure de la gare, nécessitant 600 millions de dihrams d’investissements (environ 55 millions d’euros), aura trois niveaux pour une superficie totale de 23 000 mètres carrés. Des dimensions colossales afin d’accueillir 30 millions de passagers par an, contre 7 millions pour la gare actuelle.

Le projet devrait générer 250 000 journées de travail durant la phase de travaux et 500 emplois stables pendant l’exploitation. L’Office National des Chemins de Fer va se doter sur place d’un nouveau bâtiment pour accueillir son siège : une haute tour à Rabat Agdal.

Autre projet, Rabat-Ville

La capitale du royaume va également disposer d’une autre gare, à Rabat-Ville, un nouveau bâtiment accueillant des zones multimodales de transport urbain et un centre commercial sur pas moins de 5 000 mètres carrés.

L’ensemble devrait coûter environ 450 millions de dihrams (environ 41 millions d’euros) et pourra accueillir 20 millions de passagers par an, contre 8 millions aujourd’hui. Ce projet devrait générer 200 000 journées de travail durant la phase des travaux et 500 emplois stables pendant l’exploitation.

A noter que l’actuel bâtiment de l’ancienne gare, classé monument historique, connaîtra une seconde vie puisqu’il sera partiellement reconverti en lieu d’exposition artistique ou culturelle. La gare prendra ainsi une autre voie…

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *