Attaque terroriste contre une installation gazière au sud de l'Algérie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Politique #ALGERIE
superadmin
vendredi 18 mars 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 18 Mars 2016 à 15:00

Trois ans après l’attaque contre le site de Tiguentourine, des djihaddistes s’en sont pris à nouveau aujourd’hui à une installation gazière à Krechba (Ghardaia), à 200 kilomètres d’In-Salah, dans le sud algérien.

« Deux terroristes ont tenté, vendredi matin, d’attaquer à la roquette artisanale (Habhab), une installation gazière, située dans la localité de Krechba près de Ménea, dans la wilaya de Ghardaïa (près de 875 Sud d’Alger) », a rapporté aujourd’hui l’agence officielle APS, en citant une source autorisée.

Selon l’APS toujours, deux terroristes ont tiré aux environs de 6h du matin des roquettes artisanales sur l’installation gazière sans pour autant faire de victimes ou de dégâts matériels. Si plusieurs sites d’information ont parlé de la fermeture de l’ensemble par mesure de sécurité, la source de l’APS, elle, assure que « la production du site gazier se poursuit normalement ».

A signaler que ce site gazier est exploité par Sonatrach en partenariat avec British Petroleum et Statoil.

Un environnement explosif

Avec la dégradation de la situation en Libye et en Tunisie, l’armée algérienne a déployé un important dispositif de sécurité, notamment à la frontière algéro-libyenne, pour protéger les installations gazières et pétrolières d’éventuelles attaques.

Déjà, le 10 mars dernier, l’Armée algérienne a annoncé la neutralisation de 3 djihadistes en possession d’armes lourdes à Guemmar, à El Oued, dans le sud-est algérien. Trois jours plus tard, le vice-ministre de la défense et chef d’état-major de l’armée algérienne, Gaid Salah, a évoqué, à partir d’Ouargla où il était en visite, « une aggravation inédite de la situation sécuritaire dans la région » tout en appelant à la vigilance.

Pour rappel, l’attaque terroriste menée en janvier 2013 par le groupe de Mokhtar Belmokhtar contre le site gazier de Tiguentourine, en janvier 2013, avait fait 40 victimes de dix nationalités étrangères et 29 du côté des djihaddistes.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *