#ASavoir #Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #PhotosEtVideos #VieDesEntreprises
Christopher Albano
mercredi 23 mars 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Mars 2016 à 15:59

Avant de couvrir directement l’évenement les 7 et 8 avril à Casablanca, Ecomnews Med a rencontré son président Zakaria Fahim pour en savoir plus.

EcomnewsMed : Présentez-nous tout d’abord Hub Africa ? En quoi cela consiste ?

Zakaria Fahim, président du Hub Africa : C’est une plateforme à la fois virtuelle et physique avec un point de ralliement pour fixer les entrepreneurs mais également pour permettre aux PME (notre cible principale) de se développer au mieux.

Nous avons voulons avoir un espace pour permettre à ces gens là de se rencontrer, de créer du business. Les PME sont pragmatiques, elles n’ont pas beaucoup de temps. L’idée est donc de faire du business, de créer du B to B.

On organise en parallèle des formations plug and play. Entendez-par la : je me forme et j’utilise tout de suite pour mon entreprise. Nous nous sommes également rendu compte qu’il y avait en Afrique beaucoup d’entrepreneurs hors-la-loi malgré eux. C’est-à-dire des gens qui sont dans l’informel et qui n’ont pas été bien accompagnés à leurs débuts.

Aujourd’hui ils sont au milieu du guet et ne savent pas comment s’en sortir. J’amène sur la plateforme tout l’écosystème leur permettant d’y voir plus clair : l’administration fiscal, les impôts, la douane, l’office des changes, la bourse, l’agence de la promotion à l’export…

Tous ces acteurs seront à la disposition des entrepreneurs afin de leur expliquer qu’être dans les clous, ce n’est pas seulement payer des subventions. C’est aussi et surtout de pouvoir bénéficier des aides, des formations gratuites, de prises en charge diverses…

 

EcomnewsMed : Tous ces organismes présents émaneront de tous les pays présents sur Hub Africa ?

Zakaria Fahim : Cette année le Sénégal est le pays à l’honneur, mais nous invitons dans l’écosystème, tous les vis-à-vis de ces partenaires africains

 

EcomnewsMed : Chaque pays aura ainsi des représentants de ces diverses organismes ?

Zakaria Fahim : Cette année nous tablons sur un minimum de pays douze pays. Comme l’année dernière. D’autant que la plateforme s’organise sous forme de partenariat public-privée. Car nous organisons cela avec Maroc Export, la principale entité d’accompagnement des entreprises marocaines à l’export.

Nous mutualisons nos deux savoirs faire. Maroc Export va ainsi ramener toutes les agences publiques de chaque pays. Ce sont ces agences de promotion qui joueront le rôle d’interface entre les entreprises et les entités que sont notamment les services fiscaux ou les douanes de chaque pays.

EcomnewsMed : Le Sénégal est à l’honneur cette année. Comment cela sera mis en œuvre ?

Zakaria Fahim : Nous essayons justement de faire venir le président Macky Sall par l’intermédiaire de Sa Majesté Mohammed VI. Je souhaite que le politique soit ce que j’appelle un « efficafacilitateur ». C’est-à-dire qu’il soit efficace et facilitateur afin que nous puissions, nous les entrepreneurs, avoir de l’air et de l’espace pour avancer.

C’est pour cela que nous ne sommes pas un salon, mais une plateforme. Sur les trois premières éditions, nous avons été agitateurs d’idées. Nous avons poussé pour la loi sur l’auto-entrepreneur au Maroc notamment. Nous avons également poussé pour la loi sur le Crowdfunding qui devrait voir le jour rapidement on l’espère.

 

EcomnewsMed : Des trophées sont également prévus pour récompenser les entrepreneurs ?

Zakaria Fahim : Nous avons prévu effectivement de remettre des Awards sur plusieurs thèmes. En fonction des différents types de prix, nous passons par les associations d’entrepreneurs des différents pays concernés afin que les candidats se déclarent. Ce sont les chambres des commerces ou les incubateurs qui nous proposent des entreprises.

Nous étudions les dossiers et décidons si oui ou non, elles méritent le trophée. Il y a par exemple le prix du jeune entrepreneur, le prix de la RSE ou encore le prix Hub Africa et le prix de l’innovation. L’idée de Hub Africa est vraiment de faire émerger et découvrir des talents. Nous mettons en lumière ces gens là.

EcomnewsMed : Vous parlez d’entreprises africaines, alors pourquoi être venu à Marseille en amont ?

Zakaria Fahim : Car nous souhaitons faire venir sur le Hub Africa, les PME qui pensent que l’Afrique est un marché. Car l’Afrique est multiple. Il y a plusieurs Afrique. Et il vaut mieux passer par un acteur ayant déjà fait ses preuves pour développer son marché.

 

EcomnewsMed : Une entreprise marseillaise qui souhaite donc ouvrir un marché en Afrique doit absolument passer par Hub Africa pour ouvrir son réseau ?

Zakaria Fahim : Pour gagner du temps surtout, pour éviter les écueils, avoir les bonnes connexions et les bon réseaux. Les mettre en contact également avec le bon écosystème. Les patrons de PME d’Afrique et du Sud de la France sont beaucoup plus proches qu’on ne le croit.

 

Partenaire officiel d’Hub Africa, retrouvez Ecomnews Med sur place les 7 et 8 avril.

Plus d’informations sur le site d’Hub Africa.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *