DCNS et Thales sur le point de décrocher plus d’un milliard d’euros de contrats en Egypte
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #EGYPTE
Karl Demyttenaere
jeudi 24 mars 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Mars 2016 à 08:23

A l’occasion de la visite de Français Hollande en Egypte le 18 avril, DCNS et Thales pourraient signer 2 importants contrats au pays des Pharaons. Le point sur les négociations et leurs enjeux.

Plus de neuf mois après sa visite en Egypte pour l’inauguration du nouveau canal de Suez, le président français François Hollande sera de retour dans le pays le 18 avril et devrait rencontrer son homologue Abdel Fattah al-‪Sissi.

Cette rencontre au sommet pourrait voir se concrétiser deux contrats d’armement importants. Le groupe naval DCNS pourrait ainsi vendre quatre navires de guerre, dont deux corvettes Gowind, pour un montant total estimé entre 500 et 600 millions d’euros.

Parallèlement, Airbus Space Systems et Thales Alenia Space, désigné comme maître d’oeuvre, auraient l’opportunité de signer un contrat sur la vente d’un satellites de télécoms militaires pour un montant estimé à environ 600 millions d’euros. Le projet initial était la vente de deux satellites (un de télécoms et un d’observation) cependant, la concurrence russe et coréenne aurait eu raison de cette offre.

D’autres contrats déjà à l’horizon ?

Bien qu’ayant déjà acheté en septembre 2015 les deux BPC (Bâtiments de projection et de commandement) destinés initialement à la Russie, l’Egypte veut encore étoffer sa flotte avec du matériel français.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi aurait déjà en ligne de mire d’une nouvelle frégate mutlmissions FREMM de DCNS et deux autres Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral. L’objectif serait de les répartir en duo avec deux bâtiments stationnés en Méditerranée et deux autres sur la Mer Rouge.

D’après les données actuelles, l’Egypte disposerait d’ici 2020 d’une flotte de sept navires de fabrication française de premier rang.

 

Pour aller plus loin, un reportage sur un BPC, au large de Fréjus (France) :

Une autre vidéo sur les capacités en opération de la frégate multimissions :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *