L’Egypte compte rembourser 1,8 milliard de dollars de dette
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
mercredi 30 mars 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 30 Mars 2016 à 16:26

Les autorités du Caire ont l’intention de rembourser plus d’1,5 milliard d’euros de dette à ses créanciers membres du club de Paris et au Qatar en juillet. Décryptage de ce mouvement important.

L’annonce a été faite le 27 mars par le gouverneur de la Banque centrale egyptienne Tarek Amer. Celui-ci a précisé que ce remboursement allait être scindé en deux : 800 millions de dollars de dettes allaient être remboursés au Club de Paris, groupe informel de créanciers publics dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement de pays endettés, tandis qu’un milliard de dollars sera reversé au Qatar.

Les nouveaux rapports avec le Qatar 

Le gouverneur de la Banque centrale a précisé que ces remboursements seront effectués à temps indépendamment de la pression pesant sur les ressources en devises étrangères de l’Egypte

En effet, les réserves de change de l’Egypte se sont effondrées après la révolte populaire qui a balayé le régime de Hosni Moubarak passant de 36 milliards de dollars en janvier 2011 à 16,5 milliards de dollars en février dernier (voir notre article).

A noter que le Qatar avait accordé plusieurs milliards de dollars à l’Egypte sous forme de prêts et de dépôts à la Banque centrale entre 2012 et 2013. Durant cette période, le président égyptien était Mohamed Morsi, de la confrérie des Frères musulmans, mouvement politique soutenus par… le Qatar.

Les Frères musulmans ont été écartés du pouvoir par le général Sissi en 2014, devenu président du pays, ce qui a changé la donne et les rapports entre les deux pays. Avec ce remboursement, l’économie vient confirmer la nouvelle donne politique au Moyen-Orient.

A voir :

Notre vidéo pour comprendre l’économie égyptienne en quelques chiffres clés.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *