La première académie des femmes chefs d’entreprises voit le jour à Tunis
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #TUNISIE
Samuel Dachary
vendredi 1 avril 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 1 Avril 2016 à 16:42

Ce jeudi 31 mars a été officiellement lancée à Tunis la première académie des femmes chefs d’entreprises. Quel est le rôle et les objectifs de cette nouvelle structure ?

Le lancement de ce nouvel ensemble s’est tenu en présence de femmes tunisiennes chefs d’entreprises, d’experts économiques et de représentants de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

L’académie est, selon la présidente de la Chambre Nationale des Femmes Chefs d’Entreprises (CNFCE) Raoudha Ben Saber, le fruit d’une collaboration entre la CNFCE et l’OIT.

Selon elle l’académie s’atèlera, par l’organisation d’ateliers de formation, au renforcement de la notoriété de la CNFCE en tant qu’acteur privilégié dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin. L’académie tâchera également de consolider les capacités de la CNFCE dans l’acquisition de nouvelles connaissances théoriques et pratiques, ainsi que d’initier les jeunes à l’entrepreneuriat.

Un combat d’actualité

Le taux d’employabilité des femmes en Tunisie ne dépasse pas 20% contre 53% à l’échelle mondiale, comme le rappèle Samira Mera, la ministre de la femme, de la famille et de l’enfance.

Le département de cette dernière a ainsi mis en place un programme national afin de soutenir l’entrepreneuriat économique féminin. L’objectif de celui-ci est de porter à 35% le taux de participation de la femme à la vie économique dans le plan de développement 2016-2020, qui ne s’élève qu’à 28% à ce jour.

A lire également :

208 millions d’euros pour la création d’emplois en Tunisie

Selon le FMI, la Tunisie doit revoir son modèle de développement

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *