Les projets d’aménagement du littoral à Alger seront livrés pour 2017
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #Collectivites #Economie #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Samuel Dachary
mercredi 6 avril 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 6 Avril 2016 à 09:41

Le directeur régional Centre de la Méditerranéenne des travaux maritimes (Meditram), Yassine Kharoum a annoncé pour 2017 la livraison des projets d’aménagement du littoral des Sablettes et de Bab El Oued, à Alger.

Meditram, la société chargée de la mise en chantier du projet des Sablettes en 2012, a déjà livré une partie des ouvrages en 2014. Yassine Kharoum annonce que la livraison de la totalité du projet, pour lequel une enveloppe de 19 milliards de dinars algériens (154,7 millions d’euros) a été allouée, aura lieu en 2016.

Le projet des Sablettes

Le projet des Sablettes concerne l’extension en mer sur une largeur de 80 à 100 mètres, et comporte des jetées et des épis afin de sécuriser le littoral. Il s’étend sur une distance de 4 à 5 kilomètres, de l’embouchure de Oued El Harrach à la station de dessalement d’eau de mer d’El Hamma, et “est achevé à 60%“, a indiqué Nassim Dali, le directeur des deux projets.

Selon ce dernier, le projet des Sablettes “représente de nombreux avantages économiques et sociaux pour la wilaya (NDLR : équivalent des départements français) d’Alger car la jetée sera accostable pour être utilisée dans les transports maritimes dès qu’elle sera livrée l’année prochaine pour que les bateaux puissent accoster“.

Nassim Dali évoque également le projet de réalisation de six restaurants éparpillés le long des 4,5 kilomètres du littoral. Deux d’entre eux doivent être achevés et livrés cet été tandis que les autres sont en cours de réalisation.

De nombreux chantiers à Alger

D’autre travaux ont lieu à Alger, et concernent l’extension d’infrastructures déjà existantes dans le cadre de l’aménagement du littoral visant à moderniser la ville.

Nassim Dali évoque ainsi la réalisation d’un deuxième jetée de 750 mètres linéaires qui sera accostable ainsi que d’une digue de 210 mètres afin de créer une plage de 2 kilomètres sur le côté ouest.

Il met également en avant la réalisation d’une piste cyclable, d’une piste piétonne et de plusieurs transversales, ainsi que celle d’une esplanade, d’une promenade en pavés de 3,5 kilomètres, d’une jetée de 420 mètres et d’un parking.

Concernant le projet de Bab El Oued, Dali et Kharoum font état d’un côut de 3 milliards de dinars algériens (24,4 millions d’euros) afin de réaliser trois ouvrages maritimes et de parvenir à la création de piscines et de bains naturels.

Les projets en cours de réalisation concernent aussi la protection du rivage, l’aménagement de ports, les épis et les jetées de protection ainsi que les rempiétements des quais.

Des travaux de préparation de quais et de digues ainsi que de protection des falaises et de création de quais se déroulent également dans d’autres régions de la wilaya parmi lesquelles Aïn Taya et Surcouf, Tamentfoust, Raïs Hamidou, Palm Beach et Zéralda.

A lire également :

Alger, le nouvel aéroport devrait ouvrir ses portes fin 2018

Qualité de vie : Alger (encore) mal cotée

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *