La Tunisie tente une opération de séduction des touristes occidentaux
#ASavoir #Actualite #Agenda #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #TUNISIE
Karl Demyttenaere
lundi 11 avril 2016 Dernière mise à jour le Lundi 11 Avril 2016 à 10:03

Mise à mal depuis les attentats de Tunis et de Sousse l’an dernier, la Tunisie tente de relancer son tourisme auprès des voyageurs occidentaux.

Elle lance pour cela une offensive de séduction auprès des voyagistes européens menée par son Office national du tourisme, dont le directeur Abdellatif Hamam était à Paris cette semaine.

Celui-ci annonce avoir rencontré les dirigeants du Syndicat national des agences de voyages (Snav) ainsi que plusieurs tour-opérateurs lors du salon professionnel Ditex à Avignon, et affirme la confirmation de la destination Tunisie pour les professionnels qui en défendent l’intêret économique.

Envisageant une demande qui devrait s’exprimer tardivement cette année, l’Office national du tourisme prépare une « mission d’expertise ». Celle-ci consistera à acheminer des voyagistes ainsi que des journalistes français afin de leur permettre de constater l’amélioration de la situation sécuritaire et des infrastructures touristiques tunisiennes.

Ce déplacement, qui aura lieu avant la fin mai, fera suite à une campagne de communication qui sera diffusée auprès du grand public, dans le but, selon Abdellatif Hamam, de « susciter la curiosité » de celui-ci.

Un « éductour » auquel participeront une centaine d’agents de voyages français aura quant-à-lui lieu à la fin du mois de mai, et consistera à tester les offres d’hébergement locales.

A la conquête de l’Est et des voisins

Un « éductour » est par ailleurs effectué depuis début mars par plus de 400 agents de voyage russes à Djerba, tandis que d’autres sont d’ores-et-déjà programmés à Hammamet ou à Sousse.

Un congrès des agents de voyages hongrois est également attendu en Tunisie en avril, tout comme un « méga “éductour” d’agents de voyages algériens » annoncé par le directeur de l’ONTT.

Le tourisme, qui représente 7% du produit intérieur brut en Tunisie, a été affecté par les attentats de 2015 dans lesquels les touristes ont été les principales cibles. Les recettes du secteur ont en conséquence chuté d’un tiers l’an dernier, tandis que le nombre de visiteurs européen a chuté de plus de la moitié.

La compagnie nationale Tunisair a toutefois annoncé la réouverture à partir du 14 avril prochain de la ligne reliant Paris à Tozeur, chef-lieu de l’est du pays, et proche de la frontière avec l’Algérie.

A lire également :

Tunisie : baisse de 60% des recettes du tourisme mais rebond de l’industrie

Tunisie, destination “halal” prisée par les musulmans

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *