Hub Africa, le Maroc au rendez-vous du développement de l’Afrique
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Politique
Karl Demyttenaere
mercredi 13 avril 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Avril 2016 à 08:49

A Casablanca s’est déroulé les 7 et 8 avril Hub Africa, 1ère plateforme dédiée aux investisseurs et aux entrepreneurs en Afrique. Co-organisée par Maroc Export sous l’égide du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération marocain, la manifestation révèle le rôle économique majeur du Maroc sur ce continent en plein boom.

Placée sous le signe de « l’entrepreneuriat comme accélérateur de l’émergence économique », la 4ème édition d’Hub Africa avait choisi pour invité d’honneur le Sénégal.

La patrie de Senghor était la tête d’affiche de cette manifestation rassemblant 5 000 dirigeants, experts et entrepreneurs. Un choix qui ne doit rien au hasard et révèle des dynamiques économiques profondes en Afrique et le nouveau rôle du Maroc sur le continent

Une vision du développement du continent

En effet, s’exprimant à l’ouverture de cette nouvelle édition d’Hub Africa, initiée sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération marocain, Salaheddine Mezouar a donné sa vision du développement du continent : « je ne peux concevoir une Afrique de demain non forgée par ses enfants ». Enthousiaste, le membre du gouvernement marocain a souligné que « le XXIème siècle est le siècle des africains »

Simple déclaration ou réelle ambition ? Le matin même, le ministre des Affaires étrangères validait le logo de la future COP22 qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre (voir notre article). Président du comité d’organisation de cette COP, Salaheddine Mezouar a rappelé que : « l’Afrique est le continent émettant le moins de gaz à effet de serre mais qui sera le plus touché pour les conséquences du changement climatique ».

L’avenir de l’Afrique passe-t-il par le Maroc ? 

Au cœur des enjeux environnementaux globaux, le continent africain dispose d’un énorme potentiel de croissance et d’une population particulièrement jeune (un habitant sur 2 à moins de 25 ans) pour relever ses nombreux défis.

A la fois africain, méditerranéen et arabe, le royaume du Maroc a su accueillir les grands groupes européens tout en faisant de la coopération Sud-Sud son cheval de bataille. En effet, ces dernière années, la moitié des investissements directs étrangers du Maroc ont été dirigés vers l’Afrique subsaharienne. Le roi Mohammed VI a visité en mai dernier le Sénégal, ou le Maroc est le 1er investisseur étranger, la Côte d’Ivoire, le Gabon et la Guinée-Bissau.

Simplification des procédures, accompagnement des entreprises, facilités juridiques, partenariats… les entrepreneurs présents à Hub Africa venus de Tunisie, du Sénégal ou d’ailleurs révèlent qu’un rapprochement concret a lieu entre les économies des différents pays d’Afrique.

Au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, du continent noir, du monde Arabe et de l’Occident, le royaume chérifien veut être, plus jamais, l’intermédiaire incontournable et pourrait bien gagner son pari !

A lire également :

Ecomnews Med, partenaire d’Hub Africa, plateforme incontournable en Afrique

Notre interview exclusive du président d’Hub Africa

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *