L'industriel algérien Issad Rebrab rachète le groupe de presse El-Khabar
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Samuel Dachary
jeudi 14 avril 2016 Dernière mise à jour le Jeudi 14 Avril 2016 à 16:32

Coup de tonnerre : le milliardaire Issad Rebrab a racheté le groupe de presse El-Khabar pour un montant de plus de 4 milliards de dinars (environ 30 millions d’euros). Rachat salvateur, opération opaque… les journalistes dans et en dehors du groupe sont partagés.

Le personnel de l’entreprise n’a appris la nouvelle qu’au lendemain de l’assemblée générale qui a décidé de la vente du groupe.

Si certains journalistes déplorent ainsi l’opacité dans laquelle la transaction s’est déroulée, d’autres évoquent un rachat salvateur, dans un contexte de cohabitation devenue impossible entre les différents actionnaires du groupe de presse.

Portrait d’El Khabar 

El Khabar possède un des principaux quotidiens algériens, ainsi que la chaîne de télévision KBC, une imprimerie et une société de diffusion en partenariat avec le quotidien francophone El Watan.

Le groupe de presse, créé en 1990 par 18 journalistes, a longtemps dominé le paysage médiatique arabophone. Après les révoltes qui ont secoué la zone arabe en 2011, l’Etat a autorisé des chaînes privées à s’installer.

Les principales d’entre elles ont alors été créées par les journaux, Ennahar créant Ennahar TV, Echourok créant Echourok TV, et El Khabar créant KBC.

Un gouffre financier 

La création de KBC s’est alors révélée être un gouffre financier pour le groupe El Khabar, dans un contexte marqué par la contraction du marché publicitaire.

Après deux années sans retour d’investissement, comme le révèlent les journalistes du groupe, les actionnaires ont alors privilégié la vente de leurs actions à l’industriel Issad Rebrab, première fortune du pays et sixième d’Afrique selon le dernier classement Forbes (notre portrait d’Issad Rebrab), et intéressé par l’acquisition d’un journal influent et une télévision en cours d’installation.

Déjà propriétaire du quotidien francophone Liberté, dont la diffusion s’élève à 100 000 exemplaires, l’acquisition du groupe El Khabar permet à Issad Rebrad de se retrouver à la tête du plus influent groupe médiatique algérien.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *