L’Egypte achète un satellite à Airbus Space Systems et Thales Alenia Space
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #EGYPTE
Karl Demyttenaere
mercredi 20 avril 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Avril 2016 à 07:20

En marge de la visite du président François Hollande le 18 avril, un contrat de 600 millions d’euros a été signé avec l’Egypte pour la vente d’un satellite de communication. Retour sur cette transaction et les échanges économiques franco-égyptiens.

« Après discussions entre les présidents français et égyptien et entre les ministres de la Défense, le contrat sur le satellite de communication avec l’Egypte est bouclé », a déclaré l’Elysée. Une annonce relativement discrète étant donné la volonté de la présidence française de mettre l’accent sur d’autres enjeux pour cette visite d’Etat de François Hollande en Egypte (voir notre article sur ce déplacement du président français). 

Airbus Space Systems et Thales Alenia Space avaient été désignés comme maître d’œuvre (voir notre article). Les deux sociétés viennent ainsi de boucler les négociations portant sur la vente du satellite de télécoms militaires pour un montant d’environ 600 millions d’euros. 

D’autres contrats signés 

Les services du président français ont déclaré que la somme totale des contrats conclus durant la visite de François Hollande est estimée à plus de deux milliards d’euros, incluant celui signé par le consortium VinciBouygues pour la réalisation de la 3ème phase de la ligne 3 du métro de la capitale égyptienne (voir notre article).

De plus, les deux présidents François Hollande et Abdel Fattah Al-Sissi ont assisté le 17 avril à la signature de pas moins de 18 contrats et protocoles d’ententes.

Un partenaire important

Et pour cause, la France est un partenaire économique important pour l’Egypte, étant parmi les dix partenaires qui investissent le plus dans le pays. En effet, les échanges commerciaux entre les deux pays atteignent près de 2,58 milliards d’euros en 2015. De plus, la France a mobilisé pour près de 4,3 milliards d’euros d’investissements cette même année au pays des Pharaons.

A lire également :

Un plan Marshall pour l’Egypte ?

Cinq ans après la “Révolution de Papyrus”, où en est l’économie égyptienne ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *