Un mégaprojet de Marina bientôt ouvert en Tunisie
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #Emploi #TUNISIE
Karl Demyttenaere
vendredi 22 avril 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Avril 2016 à 10:20

Le projet de Marina Cap 3000 à Bizerte, dont les travaux de construction ont débuté en 2013, pourrait ouvrir partiellement dès le mois de juin après de nombreux retards.

Faire de Bizerte, au nord-est de la Tunisie, une destination incontournable pour le tourisme de luxe en Méditerranée, tel était l’objectif de ce prestigieux projet baptisé « Cap 3000 ». Celui-ci a obtenu en 2009 son permis de construire, mais, à l’heure actuelle, toute l’infrastructure n’est pas encore terminée. 

Selon des sources locales, la Marina Bizerte pourrait ouvrir (partiellement) ses portes au mois de juin, même si les installations immobilières de la station balnéaire ne sont pas encore terminées.

Un projet ancien

Lancée en 2013, les travaux ont avancé. Selon les autorités de la Marina, 90% du port est construit avec la capitainerie, le Yacht club et la salle de sport. Cependant, un parking sous terrain de 11 000 mètres carrés figurant dans le projet initial semble remis en question.

Opposition des écologistes 

Malgré les perspectives économiques mises en avant, comme la création de 400 emplois, le projet a été rapidement confronté à une hostilité d’une partie de la population sur place. En effet, la construction d’une digue pour le projet a eu des conséquences négatives sur l’activité des pêcheurs. De plus, le vieux port de Bizerte n’étant presque plus alimenté en eau à cause des nouveaux aménagements, les détritus s’y accumulent reprochent certains habitants.

Autre reproche formulé contre le projet, un immeuble de 35 mètres de haut devant être érigé a proximité immédiate de la Médina et de ses murailles, aux fondations byzantines. Une nouvelle structure qui risque de faire capoter les efforts de plusieurs associations pour faire inscrire le site au patrimoine mondial de l’Unesco.

A lire également :

La Tunisie tente une opération séduction des touristes occidentaux

La Tunisie, destination “halal” prisée par les musulmans

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *