De nouveaux marchés à l’exportation pour le lait tunisien ?
#ASavoir #Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #TUNISIE
Karl Demyttenaere
mardi 26 avril 2016 Dernière mise à jour le Mardi 26 Avril 2016 à 09:48

Fin des autorisations, subventions… les autorités de Tunis mettent en place de nombreuses mesures pour encourager les exportations et écouler la production de lait vers l’étranger.

Face à une crise du secteur laitier, victime d’une production, « le ministère du Commerce a pris la décision d’annuler toute autorisation préalable avant l’exportation de lait », a annoncé le ministre en personne, Mohsen Hassan, le 18 avril. Objectif : parer à l’excédent de production qui frappe le pays.

Le ministre a ajouté que d’autres dispositions seraient mises en place. D’abord, la fin de l’importation du lait demi-écrémé en poudre pour 2016, et ne plus accorder d’avantages fiscaux pour l’importation de cette denrée. 

Des aides gouvernementales 

Pour encourager encore davantage l’export, le lait écrémé destiné à l’exportation disposera d’une subvention a rajouté le ministre. Ainsi, le membre du gouvernement veut à appuyer l’exportation du lait vers la Libye, l’Afrique Subsaharienne et la Russie.

Pour écouler les stocks excédentaires, l’Etat tunisien va mener une campagne pour encourager la consommation de lait. De plus, les autorités ont acquis 16,5 millions de litres pour les distribuer sur les institutions de l’Etat, comme l’armée par exemple.

 

A ne pas manquer

Notre Interview du Président Directeur Général du Complexe Industriel et Technologique sur le thème : “Comment les entrepreneurs tunisiens peuvent s’exporter ?”

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *