Hexcel mobilise 17,7 millions d’euros pour un nouveau site à Casablanca
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #MAROC
Karl Demyttenaere
mercredi 27 avril 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 27 Avril 2016 à 12:41

L’entreprise Hexcel a posé le 26 avril la première pierre de sa future structure dédiée à la production de nids d’abeilles usinés au Maroc. Un projet ambitieux qui témoigne du dynamisme du secteur aéronautique dans le royaume.

A Casablanca, la cérémonie de la pose de la première pierre était présidée le 26 avril par Thierry Merlot, Vice-Président et Directeur Général d’Hexcel, et par Moulay Hafid Elalamy, Ministre Marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique

Cette usine du leader mondial des matériaux composites ne sera opérationnelle qu’en 2017 et produira des nids d’abeilles complexes et usinés pour répondre aux besoins de l’aéronautique notamment pour alléger les structures composites complexes de certains programmes aéronautiques, ainsi que pour la fabrication de pales d’hélicoptère et de pièces dans les moteurs ou nacelles.

Une réelle proximité avec ses partenaires

D’ici là, la firme, dont le siège est situé dans le Connecticut, s’installera dans une usine temporaire située sur le site du MidParc de Casablanca, qui entrera en production au quatrième trimestre 2016. La nouvelle usine emploiera plus de 200 personnes d’ici 2020.

Comme l’a souligné Jean-Jacques Orsini, directeur Groupe, Performance et Compétitivité chez Safran, « la nouvelle usine Hexcel sera toute proche de notre propre usine Safran (Aircelle), ouverte en 2005. Cette proximité avec notre fournisseur donnera naissance à une chaîne d’approvisionnement très efficace dont bénéficieront nos deux entreprises mais aussi l’industrie aéronautique en général, tant au Maroc que dans le reste du monde ».

Le site de Casablanca, ayant mobilisé 17,7 millions d’euros, s’inscrit dans un programme d’investissements déjà engagé par le groupe Hexcel, qui a ces dernières années, étendu ses capacités de production de ses sites existants. De plus, il est à proximité immédiate de plusieurs autres clients de groupe tels que Airbus (STELIA), Daher et Bombardier.

Le spécialiste des matériaux composite poursuit son soutien à l’essor de ces derniers dans les applications aéronautiques pour répondre au potentiel de croissance du marché aéronautique. L’objectif est aussi de diversifier et sécuriser sa chaîne d’approvisionnement mondiale.

Ministère de l'industrie

A lire également sur l’industrie aéronautique au Maroc :

L’avionneur français Daher ouvre une seconde usine à Tanger

Figeac Aéro, atterrissage réussi au Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *