Comment le Maroc parvient à produire le médicament contre l’hépatite C le moins cher du monde ?
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Karl Demyttenaere
vendredi 29 avril 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Avril 2016 à 16:30

A partir du 10 décembre le médicament anti-hépatite C le moins cher au niveau international sera produit dans le royaume par l’entreprise Pharma 5. Cette prouesse médicale met en avant l’expertise marocaine dans le domaine pharmaceutique.

3 000 dirhams (soit environ 273 euros), c’est à ce prix que sera commercialisé par Pharma 5 le SSB 400, premier générique anti-hépatite C 100% marocain à base de Sofosbuvir. Il s’agit d’un tarif 100 fois moins élevé que celui pratiqué aux Etats-Unis et près de 50 fois moins cher qu’en France.

Pourquoi une telle différence ? Le laboratoire américain Gilead qui commercialise le “princeps” (médicament original) n’a pas déposé un brevet dans les délais réglementaires pour la protection de sa molécule au Maroc.

Par la suite, Pharma 5 a décidé de percer à jour le secret de fabrication du médicament anti-hépatite C. Après plusieurs mois, le labo marocain est parvenu à fabriquer un médicament semblable au “princep”s américain.

D’importants investissement

L’entreprise a tout de même mobilisé 7,74 millions d’euros d’investissements pour la construction d’une nouvelle unité de dédiée au développement pharmaceutique. Concrètement, près de 10% du chiffre d’affaires du groupe est consacré à la fabrication du SSB 400.

A noter qu’actuellement, le Maroc compterait 625 000 personnes atteintes d’Hépatite C selon les estimations du ministère de la Santé.

A lire également :

Liban : un système de santé perfectible pour la Banque Mondiale

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *