L’Egypte, au cœur de la diplomatie mondiale
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Institutions #Politique #EGYPTE
Karl Demyttenaere
lundi 2 mai 2016 Dernière mise à jour le Lundi 2 Mai 2016 à 11:09

Entre la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU et l’organisation de d’une importante réunion de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), 2ème plus grande organisation intergouvernementale après l’ONU, l’Egypte va devoir se montrer à la hauteur de ces rendez-vous riches en enjeux.

Depuis le 1er mai, l’Egypte préside les réunions du Conseil de sécurité de l’ONU pendant tout le mois. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères égyptien, Sameh Choukri, se rendra à New York le 9 mai et y restera jusqu’au 11 mai, a déclaré le porte-parole du ministère Ahmed Abou Zeid. Sameh Choukri présidera une séance ministérielle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la lutte contre l’idéologie extrémiste et terroriste. 

Le diplomate va assister également aux réunions du président de l’Assemblée générale des Nations unies, prévues les 10 et 11 mai, afin de discuter des moyens de renforcer le rôle et les structures de l’ONU en matière de paix et de sécurité.

Le chef de la diplomatie égyptienne s’entretiendra également, en marge de sa visite à Washington, avec des responsables d’autres pays.

En charge de la réunion de l’OCI

Parallèlement, l’Egypte organisera prochainement la 5e réunion des ministres du Commerce et de l’Industrie de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), tenue sous les auspices du président de la République Abdel Fattah El-Sissi et en présence du Premier ministre Chérif Ismaïl.

Les ministres, qui conduiront les délégations d’hommes d’affaires et d’investisseurs, examineront au long de trois jours les perspectives de la coopération entre les pays membres dont l’Egypte, l’Indonésie, le Nigeria, la Turquie, l’Iran, la Malaisie, le Bangladesh et le Pakistan. A noter que l’OCI est la deuxième plus grande organisation intergouvernementale après les Nations unies avec 57 Etats membres éparpillés dans 4 continents.

L’organisation de cet événement vise à adresser un message au monde sur la stabilité politique, sécuritaire et économique de l’Egypte et sur le climat favorable aux investissements pour les hommes d’affaires au niveau local et étranger. A ce titre, la manifestation et son bon déroulement seront scrutés de près…

A lire également :

L’Egypte ambitionne d’augmenter encore ses échanges avec l’Algérie

Un plan Marshall pour l’Egypte

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *