L’Algérie veut aller plus loin dans la coopération en Méditerranée
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Politique #ALGERIE
Karl Demyttenaere
mercredi 4 mai 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Mai 2016 à 10:48

Le premier secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée (UPM), Claudio Cortese, était en visite en Algérie pour favoriser le développement des PME et les clusters dans la rive sud de la Méditerranée.

L’Algérie veut que la coopération en Méditerranée soit au service de l’économie. Ainsi, le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassane Rabehi a relevé, le 2 mai à Alger, l’importance qu’accorde l’Algérie à la coopération régionale en Méditerranée, lors d’une rencontre avec le premier secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée (UPM) en charge du développement des entreprises, Claudio Cortese

Le diplomate algérien a aussi mis l’accent sur le développement d’un partenariat solidaire et global entre l’Algérie et les pays du Bassin méditerranéen dans l’intérêt de la région, celle-ci faisant face à des défis multiformes d’ordre sécuritaire, économique et social

Hassane Rabehi a également insisté sur « l’attachement de notre pays au renforcement de ses relations de coopération avec l’UPM et l’ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel), notamment en matière de développement des capacités nationales dans le domaine industriel et de la création des petites et moyennes entreprises dans le cadre de la diversification économique ».

L’action de l’Onudi

Le 2 et 3 mai, Claudio Cortese était accompagné d’une délégation composée de représentants de l’Union pour la Méditerranée (UPM) et de l’ONUDI. L’objectif de cette visite était la préparation de l’organisation en Algérie d’une conférence de haut niveau sur le développement industriel et les clusters dans les pays arabes par l’UPM en collaboration avec l’Onudi.

A lire également :

1ère visite du président de la Côte d’Ivoire en Algérie

L’Egypte ambitionne d’augmenter encore ses échanges commerciaux avec l’Algérie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *