Le premier incubateur High-Tech orthodoxe d'Israël officiellement lancé
#ASavoir #Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Nabil Belkacemi
mardi 10 mai 2016 Dernière mise à jour le Mardi 10 Mai 2016 à 15:30

La ville de Bnei Brak, la plus pauvre du pays, en périphérie de Tel-Aviv, insuffle un renouveau de son tissu entrepreneurial, soutenu par le gouvernement qui entend aligner la ville sur la région du centre d’Israël, la plus dynamique du pays.

La municipalité de Bnei Brak, banlieue modeste de Tel Aviv, ne se retrouve pas dans le dynamisme de la région. Pourtant depuis près d’un an, la tendance a changé sous l’impulsion de l’Etat qui soutien plus d’un millier de sociétés à travers des formations, des cours d’orientations professionnel, aides, financement et levée de capitaux pour la création d’entreprise.

Soutien des acteurs économiques locaux 

L’agence pour les PME du ministère de l’Economie et de l’industrie, en collaboration avec le maire de la ville, le Rabbin Avraham Rubinstein ont promu et inauguré en janvier dernier un centre d’affaires orthodoxe sans précédent dans le pays

Il donne accès, après location des bureaux et des espaces ouverts, à des services de conseils et soutien aux entreprises, des formations professionnelles ainsi qu’à plusieurs structures de financement.

Les retombées de cette nouvelle politique

En réponse, certaines activités ce sont déjà implantées dans la zone, à l’exemple de sociétés immobilières, de comptabilités ou encore de création de site Internet.

La mairie de Bnei Brak, après ces bons résultats entend bien attirer un bon nombre de nouvelles entreprises.

A lire également :

Israël débloque un budget d’urgence pour son industrie

Israël : une pépinière de start-ups high-tech ouvrira bientôt à Jérusalem

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *