La Chine va financer la construction de la nouvelle capitale administrative égyptienne
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE
Karl Demyttenaere
mercredi 11 mai 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Mai 2016 à 08:52

Un géant chinois du BTP prévoit le financement de ce projet pharaonique par des prêts et dons de 15 milliards de dollars, soit un tiers du coût global du projet. L'objectif de cette nouvelle capitale : désengorger le Caire, proche de l'axphyxie.

Comment désengorger le Caire ? En effet, la capitale égyptienne compte actuellement 18 millions d’habitants et devrait atteindre les 40 millions en 2050. Le pouvoir égyptien a lancé la construction d’une nouvelle capitale administrative.

Celle-ci sera située à 48 kilomètres à l’Est du Caire, la nouvelle métropole s’étendra sur une superficie équivalente à celle de Singapour. Cette nouvelle ville devrait comprendre à 20 quartiers résidentiels abritant 7 millions de personnes, des gratte-ciel, et même un aéroport international, devant être plus grand que celui de Heathrow.

L’Empire du Milieu au rendez-vous

Selon le Wall Street Journal, un accord conclu en janvier dernier entre les autorités égyptiennes et le groupe de BTP China State Construction Engineering Corp prévoit le financement du projet par des prêts et des dons chinois à hauteur de 15 milliards de dollars.

Parallèlement, d’après une déclaration déposée à la bourse de Shanghai par la China State Construction Engineering Corp, la première phase du projet inclut notamment un centre de congrès, le siège du Parlement, des salles d’exposition et douze bâtiments gouvernementaux. Le coût de cette première phase est estimé à 2,7 milliards de dollars.

A lire également :

Le secteur de la construction coréen voit plus grand en Egypte

Vinci décroche un contrat d’un milliard d’euros de dollars au Caire

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.