Près d’un million de tunisiens travailleraient au noir
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #TUNISIE
Karl Demyttenaere
mercredi 25 mai 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Mai 2016 à 13:14

En Tunisie, le taux d’emploi non-déclaré représentait 32% de l’économie nationale en 2015, selon une étude réalisée par le Centre de Recherches et d’Etudes Sociales de Tunisie. Il s’agit d’un manque à gagner colossal pour l’économie tunisienne.

Le constat du Centre de Recherches et d’Etudes Sociales tunisien est sans appel : le taux d’emploi non-déclaré représentait 32% de l’économie de Tunisie l’année dernière.

Ainsi, selon cette enquête, près d’un million d’employés en Tunisie ne bénéficiaient pas de couverture sociale durant l’année 2015, dont la majorité sont des jeunes.

Réaction des autorités

Pour remedier à cette situation, le ministère des Affaires Sociales a soumis une lettre au Chef du Gouvernement et au ministre des Finances tunisiens pour rendre obligatoire les déclarations des dus sociaux lors des transactions commerciales. Une mesure qui devrait limiter le phénomène selon le ministre des Affaires sociales, Mahmoud Ben Romdhane.

Ce dernier a également souligné dans une déclaration qu’il était impératif de tenir un conseil des ministres qui traite en particulier de ce sujet pour mettre un terme aux emplois non-déclarés et régulariser la situation de tous les employés.

A lire également :

La corruption fait perdre à l’Etat tunisien 25% de la valeur totale des marchés publics

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *