Le géant algérien des hydrocarbures Sonatrach va investir 67 milliards d’euros sur 4 ans
#ASavoir #Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE
Karl Demyttenaere
vendredi 27 mai 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 27 Mai 2016 à 07:19

Après avoir mobilisé avec ses partenaires 100 milliards de dollars sur la période 2000-2015, Sonatrach (Société nationale pour la recherche, la production, la transformation e la commercialisation des hydrocarbures) compte poursuivre ses investissements massifs pour augmenter sa production.

Le groupe étatique algérien Sonatrach avait investi avec ses partenaires près de 90 milliards d’euros durant la période allant de 2000 à 2015. Le géant algérien des hydrocarbures ne compte pas s’arrêter en si bon chemin pour le quinquennat 2016-2020

Le groupe prévoit d’investir 67 milliards d’euros durant ce laps de temps , soit une moyenne de 16,75 milliards d’euros par an environ. L’annonce a été faite durant le 1er forum algéro-européen sur l’énergie qui s’est tenu à Alger le 25 mai.

Augmenter la production

Ces investissements massifs seront affectés, pour les deux tiers environ, à l’exploration-production. Ils vont ainsi permettre à l’Algérie d’accroitre sensiblement sa production pétrolière et gazière.

L’objectif visé est d’entamer un nouveau cycle de croissance à partir de cette année et passer ainsi de près de 200 millions de TEP (Tonne d’Equivalent Pétrole) en 2015 à 241 millions TEP en 2020.

De plus, cette hausse de la production devrait être aussi rendue possible grâce à l’amélioration du taux de récupération des gisements existants. Ainsi, ces investissements massifs, auxquels devraient venir s’ajouter ceux des partenaires, Sonatrach compte améliorer sa compétitivité dans un marché très concurrentiel du gaz.

A noter que le groupe pétrolier et gazier Sonatrach exporte annuellement pour 63 milliards de dollars.

A lire également : 

Bientôt une coopération Algérie-Jordanie pour le gaz naturel ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *