Les étapes clés pour créer son entreprise au Maroc !
#ASavoir #BonsPlans #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Romain Millet
vendredi 27 mai 2016 Dernière mise à jour le Vendredi 27 Mai 2016 à 13:39

Ecomnews Med vous propose un guide pratique, clair et intuitif pour créer votre entreprise. A qui s’adresser ? Quelles sont les étapes clés ? Toutes les réponses à vos questions, et aux autres, sont à retrouver ici.

Habituellement, le Maroc est un pays qui vous attire pour sa météo ensoleillée et ses sites touristiques traditionnels et historiques.

Pourtant cette fois-ci, le motif de votre visite au Royaume Chérifien est tout autre. Il ne s’agit plus de profiter de la Palmeraie de Marrakech, de visiter la magnifique Mosquée Hassan II ou encore d’acheter un sublime tajine dans la cité d’Essaouira. Non, il s’agit d’un vrai projet, un choix de vie, celui de créer son entreprise. Mais, vous vous posez bien sûr les mêmes sempiternelles questions, Comment vais-je m’y prendre ? Quelles sont les différentes formalités administratives ? Et surtout à qui vais-je m’adresser ? 

Pas panique ! Nous allons pouvoir donner de nombreuses réponses à vos questions. 

Suivez le guide…

La première chose à savoir c’est qu’il est facile, rapide et peu coûteux de créer son entreprise au Maroc. Toutes les démarches sont centralisées chez un seul interlocuteur : le CRI (Centre Régional d’Investissement) qui se trouve dans les principales villes du Maroc.

Vous avez alors opté pour une Société à responsabilité limitée (SARL) par exemple. Choix judicieux, si vous souhaitez allier simplicité et autonomie dans la gestion de votre entreprise.

Une fois la forme juridique déterminée, il est temps de trouver une dénomination à votre société. Cela passe par la demande d’un certificat négatif qui se fait auprès de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) représenté au sein du CRI. Ce document est indispensable pour l’identification et l’enregistrement de l’entreprise. Pour le remplir correctement, il faut proposer trois noms différents à votre société, mettre une adresse ainsi que l’objet de votre société. Le coût total est de 170 Dhs (soit environ 17 euros).

Après, il faut déterminer l’adresse de votre siège social. Si vous n’avez pas encore choisi un local pour votre société, cette adresse peut être votre adresse personnelle, celle d’un fiduciaire, ou n’importe quelle autre adresse. Une fois ceci effectué, vous disposez d’une attestation de domiciliation.

 CRI

Le Centre Régional d’Investissement de Casablanca

L’étape suivante est indispensable à la création de la société. L’établissement des statuts permet de définir précisément les détails techniques de votre entreprise. Ceux-ci sont généralement rédigés par l’expert-comptable ou le cabinet juridique auquel vous avez confié la création de la société. Le prix de cette prestation est compris dans les honoraires fixés en amont avec le cabinet concerné. En revanche, les frais de timbres pour la légalisation est fixé à 20 Dhs par feuille.

Ensuite, muni des statuts, du certificat négatif et de votre pièce d’identité, adressez vous à la banque de votre choix. Le montant que vous avez déposé sera bloqué dans un compte indisponible jusqu’au début de l’activité de votre société, c’est-à-dire à partir de l’octroi du numéro de Registre de Commerce RC par le Tribunal de Commerce.

Lors des étapes suivantes, vous devez d’abord procéder au dépôt des actes de création et formalités d’enregistrement qui se fait au niveau de la Direction Régionale des Impôts au sein du Centre Régional d’Investissement. Le droit d’enregistrement est de 1,5% du capital, avec un minimum de 1000 Dhs (soit environ 100 euros). Ensuite, procéder à l’inscription de votre SARL à la patente (taxe professionnelle), IS et à la TVA. L’enregistrement se fait également à la Direction Régionale des Impôts. L’inscription est gratuite.

Et enfin, procéder au dépôt de la demande d’immatriculation au registre de commerce qui se fait au niveau du Tribunal de Commerce représenté au sein du Centre Régional d’Investissement. Cette opération coûte 350 Dhs (soit environ 35 euros).

Aussi, vous devez affilier votre SARL à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale. Cette opération sans frais se fait au niveau de la CNSS représentée au sein du Centre Régional d’Investissement.

Pour finir, vous devez publier la création de votre SARL dans un Journal d’annonces légales et au Bulletin officiel. Pensez à acheter des copies du Journal afin d’en garder une pour vous et déposez les deux autres auprès du greffier du Tribunal de Commerce, présent dans le CRI. Le coût est compris entre 400 et 600 Dhs selon le Journal. Vous aurez finalisé l’enregistrement de votre société au registre du Commerce et par conséquent, votre société peut commencer son activité.

Au total, il faut prévoir au minimum 3000 Dhs (soit environ 300 euros) pour la création de votre SARL. Ce montant peut dépasser 5000 Dhs (500 euros environ), si vous faites appel à un professionnel pour réaliser l’ensemble de ces procédures administratives. Celles-ci prennent en moyenne 15 jours pour être réalisées.

Voilà, la création d’une SARL au Maroc n’a plu de secret pour vous. Il est temps de vous lancer concrètement dans votre projet entrepreneurial.

Et surtout n’oubliez pas, tous les chemins mènent au CRI !

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *