La politique « en bon état » au Liban selon le ministre de l’Intérieur
#ASavoir #Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #LIBAN
Karl Demyttenaere
lundi 30 mai 2016 Dernière mise à jour le Lundi 30 Mai 2016 à 13:24

Pour le ministre de l’Intérieur, Nohad Machnouk, les municipales ont montré que la politique au Liban était toujours en bon état. Retour sur son analyse de la situation.

Suite aux élections municipales (voir notre article) qui se sont tenues au mois de mai au Liban, le ministre de l’Intérieur, Nohad Machnouk, a estimé dans une conférence de presse le 30 mai que la politique au Liban était toujours en “bon état”.

Le membre du gouvernement a salué les forces de l’ordre et l’armée pour la finalisation du scrutin, qui a été, selon lui, géré d’une manière pacifique et civilisée, sans recours à la force excessive.

Une réelle capacité de réaction

D’après Nohad Machnouk, son ministère a réussi à combler plusieurs lacunes apparues lors du premier tour des municipales. De plus, pour le ministre, les taux de vote ont prouvé l’aspiration des Libanais à rétablir leurs institutions (voir notre article sur la crise des institutions au Liban).

A noter la forte abstention à Beyrouth de 80% des électeurs au scrutin municipal, pratiquement la même qu’en 2010.

A lire également :

Après les municipales, quels sont les nouveaux rapports de force à Beyrouth ?

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *